Étudiant, vous conseiller et accompagner

Tuto' - Risques cyber

Ou comment rester connecté aux bonnes pratiques

Vol de données, usurpation d'identité, piratage de vos consoles et réseaux sociaux... Souvent, de bons mots de passe vous éviteront d'autres maux, de tête, cette fois. Voici quelques conseils et techniques simples mais utiles.

Actualité étudiante - 18.10.2017

En résumé...

  • Choisissez un bon mot de passe ("C'est quoi, un "bon" mot de passe ?" Réponse plus bas)
  • Mettez à jour vos applis...
  • ... dès qu'on vous le propose
  • Sauvegardez vos données...
  • ... sur un disque dur externe
  • Séparez bien vos activités et vos données professionnelles et personnelles....
  • ... par exemple, ne transférez pas des données professionnelles sur une clé USB personnelle
  • Méfiez-vous des apparences sur les messageries ! "Il est un peu bizarre, ce lien, non ?"
  • Vérifiez l'adresse des expéditeurs, et ne répondez pas si l'on vous demande des infos privées
  • Sécurisez votre wifi. Protégez votre réseau domestique avec une clé
  • Protégez votre identité numérique, avec un compte (vraiment) privé, sur les réseaux sociaux



Au sujet des mots de passe...

  • Utilisez des caractères variés et une technique qui vous est propre
  • Par exemple : les premières lettres de chaque mot d'une phrase qui vous plaît
  • Choisissez un mot de passe différent pour chacun de vos comptes (réseaux sociaux, banque, etc)
  • Ne rassemblez pas tous vos mots de passe dans un seul document, ou dans votre téléphone
  • N'enregistrez pas vos mots de passe dans le navigateur, même s'il vous le demande gentiment
1ère publication : 18.10.2017 - Mise à jour : 8.11.2017

Quelques chiffres...

3
C'est le nombre de minutes nécessaires pour pirater un objet connecté.

1 100 000
C'est le nombre de victimes de fraude à la carte bancaire chaque année.

50
C'est, selon Google, le nombre d'années qu'il faudrait pour supprimer les pubs frauduleuses à raison d'une par seconde.

1 700 000 000
Le nombre de publicités frauduleuses supprimées par Google en 2016.

140
Il s'agit du nombre d'attaques de phishing, par heure !

À VOIR AUSSI