Vos études / Your studies

Étudiantes & étudiants : vers l'égalité ? | Chiffres-clés

La Journée internationale des droits des femmes nous donne l'occasion de vous présenter des chiffres-clés sur les étudiantes et les étudiants inscrit·e·s dans l’enseignement supérieur et sur leurs perspectives d'insertion professionnelle.

Part des femmes dans les principales formations d’enseignement supérieur



En 2016, 55,1 % des étudiants de l’enseignement supérieur sont des femmes.

En quinze ans, leur nombre a progressé...

  • dans les écoles d’ingénieurs (+ 4,7 points),
  • et dans les formations universitaires de santé (+ 6,4 points).

Pourtant, elles restent minoritaires dans...

  • les formations les plus sélectives (42,6% en CPGE)
  • et, surtout, dans les filières à caractère scientifique (36%).



Part de femmes dans les disciplines scientifiques à l’université en 2006-2007 et en 2016-2017



En 2016-2017, 47% des étudiants dans les disciplines scientifiques sont des femmes.

Elles sont majoritaires en...

  • Sciences de la vie, de la santé, de la Terre et de l''Univers (61% en 2016-2017 | + 4 points en 10 ans),
  • Médecine et ondotologie (62% en 2016-2017 | + 3 points en 10 ans),
  • Pharmacie (64% en 2016-2017 | - 3 points en 10 ans).

Elles sont minoritaires en...

  • Sciences fondamentales et applications (28% en 2016-2017 | + 1 point en 10 ans).



Insertion professionnelle en 2016 des personnes diplômées en 2014 d’un Master de l’université



Plus souvent diplômées que les hommes, les femmes sont moins bien insérées, 30 mois après le Master.

  • Parmi les personnes diplomées de Master en emploi, la part des femmes occupant un emploi stable est inférieure de 8% à celle des hommes.
  • Pour les emplois en qualité de cadre, l’écart est de 17%.



Insertion professionnelle en 2016 des diplômés 2014 d’un Master de l’université - Salaire net mensuel



30 mois après leur Master, les femmes sont moins bien rémunérées que les hommes.

Salaire net mensuel médian des emplois à temps plein à 30 mois (en €)
(En %, l’écart de rémunération)



Évolution du nombre de doctorantes et de doctorants en 1ère inscription et lors de la soutenance



  • Les femmes sont proportionnellement moins nombreuses en Doctorat.
  • Depuis 2010, la part des femmes reste stable lors de la première inscription comme lors de la soutenance.



Coup d'œil sur d'autres chiffres-clés

Les filles sont plus souvent bachelières que les garçons.

  • 84% des filles ont le bac...
  • pour 74% des garçons.

Le nombre de femmes titulaires d’un diplôme d’ingénieur connaît une vive progression.

Elles représentent 30% des diplômés en 2016. 

  • En 2000, parmi les 24 600 personnes diplômées d’un titre d’ingénieur, on compte 5 600 femmes, soit 23%
  • En 2016, elles sont désormais 9 200 sur 31 000, et représentent 30% des personnes diplômées.

Leur effectif a progressé de 63% (+15 % pour les hommes) entre 2000 et 2016.



Après le Doctorat...

Les femmes accèdent moins facilement à l’emploi (-6 points par rapport aux hommes)...

  • ...à l’emploi stable (-3 points)...
  • et au niveau de qualification cadre (-4 points)

Leur salaire mensuel net médian est inférieur de 170 € à celui des hommes.


Consulter l'intégralité de la brochure Enseignement supérieur, Recherche et Innovation - Vers l'égalité femmes-hommes ?


Quelques pas de côté en lien avec le sujet...

> Les annonces du ministère de l'Enseignement supérieur en faveur de l'égalité femmes-hommes
> Voir la liste des événements et des actions prévus dans les établissements d'enseignement supérieur
> Les Crous s'engagent pour l'égalité femmes-hommes, un fil Twitter à suivre tout au long du mois de mars

Les femmes et le pouvoir dans les associations étudiantes, un rapport publié par Animafac en 2013
> Les découvreuses anonymes, une expo' et un kit sur la visibilité des femmes dans les sciences, à vous approprier
> Les étudiantes & le sport universitaire, un focus pour mettre les préjugés au tapis

Publication : 8.03.2018