Culture et pratiques artistiques

Camille, étudiant et passionné de photographie

À l'occasion des JACES 2018, on donne la parole à des étudiantes et des étudiants qui pratiquent une activité artistique à l'université. Aujourd'hui, c'est Camille qui vous parle de sa passion pour la photographie !

Camille est étudiant à Sorbonne Université. Il a participé à l'atelier de pratique artistique « Photographie » Service culturel de la faculté des lettres de Sorbonne Université, mené par l'enseignant Yann Datessen.


Pourquoi avez-vous choisi l’atelier Photographie ?


L'atelier Photographie était pour moi à la fois une façon d'allier la discipline que j'étudie - la sociologie - à une démarche artistique, tout en explorant les possibilités d'un autre médium pour la transmission de savoirs académiques trop souvent réservés au cadre universitaire.

« Par(mi) les écrans », série produite dans le cadre de l'atelier photo - Crédits © Camille Poulain

Le fait de pratiquer la photographie en parallèle à mon cursus me permettait aussi de rompre ponctuellement avec les lettres pour m'intéresser au langage de l'image ainsi qu'aux possibilités d'expression, artistiques mais aussi académiques, permises par la photographie.



Aviez-vous déjà pratiqué cette activité, sous une forme ou une autre avant l’atelier ?

Je pratiquais déjà la photographie avant de participer à l'atelier. Très jeune j'ai été sensibilisé à l'image et j'ai pu approfondir cet intérêt pour le visuel au cours de mes études en BTS Audiovisuel avant de poursuivre en sociologie à l'université.

Caslano, 08/2015

Une publication partagée par Camille Poulain (@camille___poulain) le

Paris, 09/2017

Une publication partagée par Camille Poulain (@camille___poulain) le

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans cette pratique artistique ?


Ce qui me procure énormément de plaisir à travers cette pratique artistique, c'est la liberté totale avec laquelle on peut proposer une manière personnelle de voir, un regard singulier sur ce qui nous entoure. Avec la photographie, tout est susceptible de devenir image.

Et cette liberté n'est pas seulement propre au choix du sujet, elle se retrouve également dans la démarche que l'on va adopter pour montrer les choses et parler de notre sujet : compositions abstraites ou photojournalisme, mises en scène en studio ou documentaire de terrain, etc. Les syntaxes sont nombreuses et l'atelier Photographie nous familiarise avec chacun de ces langages.

« Par(mi) les écrans », série produite dans le cadre de l'atelier photo - Crédits © Camille Poulain

Ce que j'aime particulièrement avec la photographie c'est la capacité qu'elle a de montrer l'invisible, de transmettre le sensible et d'exprimer l'indicible, tout ce qui ne peut être représenté, ou du moins pas de manière aussi intelligible, autrement que par le visuel.



Qu’est-ce que l’atelier vous a apporté ?


Premièrement, l'atelier a été pour moi l'occasion de lier la sociologie à une démarche visuelle en envisageant l'image et plus particulièrement la photographie, à la fois comme objet d'étude et comme outil de médiation pour la transmission, tant dans une approche artistique que documentaire et scientifique. Cette approche de l'image via le prisme des sciences sociales était pour moi une introduction intéressante à mon orientation en sociologie visuelle et filmique car cela m'a permis d'approfondir mes connaissances relatives à ce médium et à son histoire.

Paris, 09/2017

Une publication partagée par Camille Poulain (@camille___poulain) le

Paris, 09/2017

Une publication partagée par Camille Poulain (@camille___poulain) le

Cela me permet également de pratiquer la photographie en lien direct avec les questionnements de mes recherches.



Ensuite, la participation à cet atelier m'a permis de trouver un cadre au sein duquel réaliser des travaux photographiques.

C'était la première fois que je me retrouvais dans un cadre et un contexte dédiés à la création photographique. Cela m'a permis de travailler sur plusieurs séries photographiques et notamment de réaliser un reportage sur un thème de mon choix, reportage que j'ai lié à mes recherches universitaires. 

En outre, l'atelier photographie m'a donné la possibilité de me familiariser avec le milieu et les activités de la photographie professionnelle, notamment à travers l'accrochage d'une exposition au sein du centre universitaire Malesherbes de Sorbonne Université.

J'ai également eu l'occasion de participer à un workshop organisé dans le cadre du Festival des promenades photographiques de Vendôme en juin 2017 pour travailler, partager et échanger avec plusieurs photographes venant d'autres écoles dans le cadre d'un hommage à l'oeuvre littéraire et photographique du sociologue et philosophe Jean Baudrillard.

Triptyques « Attraction Étrange » - Crédits photos © Camille Poulain

Outre les très belles rencontres que j'ai pu y faire, c'est aussi la chance de faire l'expérience d'un cadre dédié à la création artistique ainsi que l'occasion de construire un projet photographique à la fois individuel et collectif.



Vous diriez quoi à une étudiante ou un étudiant qui hésiterait à se lancer dans un atelier de pratique artistique ?


Surtout de ne pas hésiter une seule seconde à se lancer dans un atelier de pratique artistique.



D'abord par plaisir, ensuite par désir d'exprimer, et enfin pour les dialogues qui peuvent être établis entre disciplines académiques et pratiques artistiques.

« Par(mi) les écrans », série produite dans le cadre de l'atelier photo - Crédits © Camille Poulain



Et à une étudiante ou un étudiant qui hésiterait à se mettre sérieusement à la photographie ?



Ma maigre expérience ne me fait pas me sentir légitime à promulguer des conseils en matière de photographie.

En revanche, en raison de l'omniprésence des images dans nos environnements et face à l'utilisation massive du visuel à des fins publicitaires et consuméristes je ne peux qu'encourager tout un chacun à redonner du sens à la l'image à travers la création et l'expression d'une vision personnelle du monde via la photographie.

« Par(mi) les écrans », série produite dans le cadre de l'atelier photo - Crédits © Camille Poulain



Avez-vous des coups de ♥ pour des photographes, des expos, des sources d’inspiration ?



Sans vouloir donner dans le « name dropping », voici quelques photographes dont j'admire énormément le travail : Patrick Zachmann, Josef Koudelka, Sebastiao Salgado, Michael Wolf, Laurent Kronental, Wen Hang Lin, Alex Webb, Daido Moriyama et beaucoup, beaucoup d'autres...


En savoir plus sur les Journées des Arts et de la Culture dans l'Enseignement Supérieur
> Suivre le #JACES2018 & le compte Twitter des JACES
> JEU | Participez au challenge #JACES2018
Envie de vous lancer aussi ? Consultez la rubrique « Culture et pratiques artistiques »
> Découvrir le portrait d'Alexandre, passionné de théâtre antique
> Découvrir le portrait de Nikolas, passionné de théâtre d'impro'

1ère publication : 13.03.2018 - Mise à jour : 20.03.2018