Les Crous

Les Crous s'engagent dans la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté.

Dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, le réseau des Crous s'engage à accompagner les étudiants issus de l'ASE (Aide sociale à l'enfance).

Le développement des échanges entre les différents acteurs mobilisés est un facteur clef de la réussite de la mise en œuvre de la stratégie.

Ainsi chaque Crous a désigné deux « correspondants ASE » au sein de ses services afin d'assurer un accompagnement et un suivi renforcé de ces étudiants.

Ces correspondants seront les interlocuteurs privilégiés des conseils départementaux, des associations et des professionnels de l'ASE

Ils pourront participer à des journées de travail commune, contribuer à des actions collectives d'information auprès des différents acteurs.

Un des cinq engagements de la stratégie nationale vise à garantir un parcours d'insertion pour tous les jeunes.

Un référentiel commun pour tous les acteurs a été défini, celui-ci fixe un socle minimum d'accompagnement et d'accès aux droits sur l'ensemble du territoire.

Le référentiel s'articule autour de 4 thèmes :  le logement, l'accès aux droits, l'insertion sociale et professionnelle et l'accès aux soins.

Les freins pour l'accès Les moyens mobilisés
Le logement

Le manque d'anticipation au moment de la majorité.

Le manque de connaissance des différents dispositifs.

L'accès aux ressources.

Identifier l'ensemble des partenaires en capacité de proposer des solutions : FJT, bailleurs sociaux, intermédiation locative, CROUS

Inscription anticipée des jeunes auprès du SIAO

Envisager un accès prioritaire des jeunes sortant de l'ASE vers certains types de logements

Les droits

Un accès difficile aux aides financières pour la tranche 18-25 ans (peu de possibilités de toucher le RSA par exemple).

Le manque d'anticipation : certaines démarches doivent être préparées en amont.

Informer sur l'accès aux droits et des séances d'aide à la gestion budgétaire

Mobiliser les partenaires de l'accès au droit du territoire : Caf, missions locales, CCAS, CROUS, plateformes mobilité, etc.

L'insertion sociale et professionnelle

Une méconnaissance de la diversité et de la complexité des dispositifs de soutien.

Une pression ressentie pour une insertion professionnelle la plus rapide possible, parfois au détriment d'ambitions scolaires ou professionnelles légitimes.

Renforcer les partenariats avec les partenaires de l'enseignement supérieur, de la formation et de l'insertion professionnelle

Donner des possibilités de mobilités

La santé

Le passage à la majorité qui implique une rupture dans un parcours de soin coordonné par l'ASE.

La nécessité d'anticiper les démarches permettre de bénéficier de la couverture maladie adaptée.

S'appuyer sur la démarche PLANIR de l'assurance maladie pour renforcer un partenariat pour faciliter le passage à la CMU-C

Travailler au maintien de la prise en charge psychologique

Publication : 13.09.2019