Étudiant, votre santé

Assurance santé pour les étudiants

Dès l'âge de 20 ans (date anniversaire), en tant qu'étudiant, vous devez souscrire votre propre assurance santé.
Vous payez la cotisation Sécurité Sociale en même temps que vos frais d'inscription. Les étudiants boursiers en sont exonérés
Si vous souhaitez être remboursé au-delà du tarif Sécurité Sociale, vous devrez souscrire une assurance complémentaire facultative.

Article - 15.01.2016

L'assurance santé obligatoire des étudiants gérée par les mutuelles étudiantes

Si vous avez moins de 20 ans tout au long de l'année universitaire, du 1er octobre au 30 septembre de l'année suivante (né après le 30 septembre 1995 pour l'année universitaire 2015-16), vous bénéficiez de la sécurité sociale de vos parents  salariés (salariés à supprimer).

De 20 à 28 ans, l'affiliation à la sécurité sociale étudiante  est obligatoire, SAUF pour les étudiants :

  • assurés à titre personnel en qualité de salarié permanent
  • ayants droit d'un conjoint (non étudiant) dont les droits sont constamment ouverts
  • dont l'un des parents est salarié d'une entreprise appartenant à un régime spécial de la sécurité sociale

La gestion de la sécurité sociale étudiante est confiée à des mutuelles étudiantes habilitées par le ministère chargé de l'Enseignement supérieur, et placées sous le contrôle des Caisses primaires d'assurance maladie. (Le terme  « mutuelle étudiante »  désigne  une assurance complémentaire ou facultative, mais aussi  la sécurité sociale étudiante obligatoire.)

Le taux de remboursement des « mutuelles étudiantes » est égal à celui du régime général de la Sécurité Sociale. Exemple : pour une visite chez votre médecin traitant, vous réglez 23 € - votre sécurité sociale étudiante vous remboursera 70% de cette somme, c'est-à-dire 16€10.

Pour être mieux remboursé, vous devez souscrire une complémentaire santé facultative

Assurance santé complémentaire facultative

Si vous souhaitez obtenir des remboursements supérieurs à ceux du tarif sécurité sociale, vous pouvez souscrire un contrat complémentaire proposé par les mutuelles, les instituts de prévoyance ou les assurances. Ce contrat est facultatif. Pour connaître le montant des cotisations et des remboursements complémentaires, consultez leur documentation.

 

Aides sociales pour une meilleure couverture santé

Si votre budget ne vous permet pas de souscrire une complémentaire santé facultative, des aides sont possibles. Elles peuvent prendre la forme d'une complémentaire santé gratuite (la CMUC) ou bien d'une réduction d'un montant de 200 euros (sur l'ACS) sur vos cotisations. Dans ce dernier cas, vous n'avez pas non plus de frais à avancer pour vos consultations médicales (parcours de soins coordonné), sur la partie prise en charge par la sécurité sociale étudiante.

Les plafonds de ressources pour avoir droit à une aide dépendent de votre situation. Ils sont actualisés régulièrement par l'Assurance Maladie.

Un simulateur est également à votre disposition : il vous indique en quelques clics si vous êtes éligible à l'une des aides CMUC/ACS.

Les bénéficiaires d'une Aide Spécifique Annuelle pour rupture familiale doivent joindre au dossier la notification d'attribution de l'aide.

Pour vous faire guider dans votre demande d'aide à la couverture santé, vous pouvez télécharger le dépliant « Je demande une aide pour des dépenses de santé ».

 

Publication : 15.01.2016

En savoir plus

Pour vos séjours d'études à l'étranger, consultez le site web de la Caisse des Français à l'étranger

Pour tout savoir sur la santé et l'offre de soins, consultez Ameli, portail de l'Assurance maladie

A noter

De 20 à 28 ans, l'affiliation à la sécurité sociale étudiante  est obligatoire, SAUF pour les étudiants :

  • assurés à titre personnel en qualité de salarié permanent
  • ayants droit d'un conjoint (non étudiant) dont les droits sont constamment ouverts
  • dont l'un des parents est salarié d'une entreprise appartenant à un régime spécial de la sécurité sociale