Étudiant, vous détendre et vous engager

Sport dans l'enseignement supérieur

Que ce soit à titre purement récréatif, comme élément complémentaire de votre cursus, en participant à des compétitions universitaires, ou en tant que sportif de haut niveau, les possibilités de faire du sport dans l'enseignement supérieur sont multiples. Ci-dessous on vous explique comment vous y prendre, qui fait quoi, et surtout pourquoi il vaut mieux être assuré avant de se lancer.

Article - 16.01.2016

Envie de faire du sport, tout simplement ?

 

Inscrivez-vous au service universitaire des activités physiques et sportives (SUAPS). Les enseignants vous proposent une large gamme d'activités sportives et s'efforcent de répondre aux demandes des étudiants en sports collectifs et individuels.

La plupart des SUAPS éditent chaque année des plaquettes présentant l'ensemble des activités physiques et sportives organisées par l'établissement (30 activités en moyenne) et les modalités d'inscription. De nombreuses conventions passées avec des partenaires publics et privés permettent aux étudiants d'accéder à des sports plus spécifiques tels que le golf, l'équitation, les sports nautiques, etc.

Les SUAPS peuvent accueillir des étudiants handicapés dans les cours d'activités physiques et sportives. Des universités ont mis en place une véritable politique d'accueil en termes d'équipement et d'encadrement pour les étudiants handicapés désirant pratiquer une activité sportive.

 

Vous souhaitez valider le sport comme élément de votre cursus ?

 

Universités

 

Notamment en 1er cycle, des UV de sport peuvent faire l'objet d'un contrôle final ou continu. La note attribuée est prise en compte pour la délivrance de votre diplôme ou donne droit à des bonifications.

 

Grandes écoles

 

Le sport est souvent inclus dans la formation des étudiants.

 

IUT

 

Dans certains instituts universitaires de technologie (I.U.T.), la pratique sportive peut être validée par des points supplémentaires en vue du diplôme universitaire de technologie (D.U.T.). Renseignez-vous auprès des enseignants d'E.P.S., de la direction de votre établissement ou de votre université de rattachement.

 

Vous souhaitez participer aux compétitions sportives universitaires ?

 

Adhérez à l'association sportive (A.S.) de votre établissement ou de votre unité de formation qui vous propose des entraînements et organise les compétitions en liaison avec la fédération française du sport universitaire (F.F.SPORT.U.).

Les A.S. sont gérées par des étudiants, soutenus par les enseignants d'E.P.S. qui animent, encadrent et entraînent les équipes. Elles peuvent organiser des stages et des sorties pour les activités de plein air.

L'adhésion à une association sportive affiliée à la F.F.SPORT.U. vous permet de devenir licencié F.F.SPORT.U. et d'accéder aux différents championnats universitaires.

Les compétitions, dont le calendrier est établi chaque année par la F.F.SPORT.U., débutent généralement en novembre et ont lieu le plus souvent le jeudi après-midi (les étudiants sportifs éviteront de s'inscrire dans des groupes de travaux dirigés (T.D.) et de travaux pratiques (T.P.) ce jour-là).

 

 

Attention - pensez à votre assurance !

 

Si vous pratiquez une activité physique et sportive il vous est vivement conseillé de posséder une assurance personnelle couvrant les risques de la pratique sportive (responsablité et dommage corporel).

C'est seulement en cas d'accidents survenus dans le cadre des compétitions universitaires et des entraînements dirigés (sauf parachutisme et sauts aériens), que les A.S. affiliées à la F.F.SPORT.U. couvrent leurs adhérents (à l'exclusion des sports à haut risque).

Les SUAPS possèdent également des assurances leur permettant de couvrir les étudiants en cas d'accidents dans le cadre des enseignements qu'ils proposent. Les responsables des structures vous renseigneront sur ces points essentiels.

N'ouvrent droit à aucune garantie au titre du dispositif accident du travail prévu par le code de la sécurité sociale les accidents survenus :

  • dans le cadre des enseignements optionnels choisis par les étudiants appartenant à des filières de formation dans d'autres dominantes que celles des activités physiques et sportives ;
  • dans le cadre des activités de loisir pratiquées au sein du SUAPS et de l'A.S. par tous les étudiants quelle que soit la filière de formation choisie.

 

Vous êtes sportif de haut niveau ou de bon niveau régional ?

 

Faites-vous connaître lors de votre inscription à une formation d'enseignement supérieur.
De nombreuses universités et grandes écoles favorisent l'accès en formation initiale et continue des sportifs de haut niveau, qu'ils possèdent ou non des titres universitaires. Cet accueil se traduit par des aménagements de cursus adaptés aux contraintes sportives visant à concilier études supérieures et carrière sportive :

  • dérogations pour l'allongement des années d'études ;
  • aménagement des emplois du temps ;
  • choix du mode de contrôle des connaissances ;
  • allongement de la durée d'obtention des bourses ;
  • priorités dans le choix des groupes des travaux dirigés et des travaux pratiques.

 

Les enseignants des services des sports et des professeurs, désignés comme tuteurs au sein des unités de formation de l'établissement, sont chargés de guider, dans l'organisation de leurs études, les sportifs de haut niveau retenus par la commission de sport de haut niveau de l'établissement.

L'accueil peut également être favorisé par la mise en place de sections ou centres sportifs universitaires de haut niveau, implantés sur les sites universitaires dans diverses disciplines. Souvent créés avec les fédérations sportives et les partenaires concernés, ils permettent aux sportifs de haut niveau de trouver sur un même site un centre d'entraînement universitaire et fédéral et un lieu de formation.

Les enseignants des services des sports et des professeurs, désignés comme tuteurs au sein des unités de formation de l'établissement, sont chargés de guider, dans l'organisation de leurs études, les sportifs de haut niveau retenus par la commission de sport de haut niveau de l'établissement.

L'accueil peut également être favorisé par la mise en place de sections ou centres sportifs universitaires de haut niveau, implantés sur les sites universitaires dans diverses disciplines. Souvent créés avec les fédérations sportives et les partenaires concernés, ils permettent aux sportifs de haut niveau de trouver sur un même site un centre d'entraînement universitaire et fédéral et un lieu de formation. Quelques exemples : athlétisme (Grenoble, Lyon, Nice), aviron (Lyon), basket (Poitiers), escalade (Orléans), natation (Grenoble, Orléans, Limoges), planche à voile (Poitiers), rugby (Bordeaux, Grenoble, Limoges, Lyon, Nice Poitiers), sambo (Nice), ski (Grenoble), voile (Le havre), volley (Grenoble, Poitiers), water-polo (Grenoble, Lyon).

Des aides sont généralement prévues pour faciliter l'hébergement, le suivi diététique et le contrôle médical des sportifs accueillis.

En contrepartie de ces aménagements, les établissements demandent aux sportifs de haut niveau de participer le plus possible aux compétitions universitaires.

Publication : 16.01.2016

Sport universitaire - qui fait quoi ?

Les services universitaires des activités physiques et sportives [SUAPS]

Chaque université possède un SUAPS, situé au sein de l'établissement, qui offre aux étudiants une formation générale en éducation physique et sportive, organise et encadre les activités physiques et sportives. Les grandes écoles possèdent des services des sports répondant aux mêmes objectifs que les SUAPS.

Les associations sportives [A.S.]

Elles prolongent et complètent l'action des SUAPS. Les A.S, présentes sur les sites universitaires, assurent l'entraînement et le déplacement des équipes en sport collectif et en sport individuel.

La fédération française du sport universitaire [F.F.SPORT.U.]

Elle fédère les A.S. et organise, en liaison avec les comités régionaux du sport universitaire (C.R.S.U.) et les A.S, les compétitions sportives universitaires.

L'union nationale des clubs universitaires (U.N.C.U.)

Au carrefour des mondes universitaire et civil, les clubs universitaires ont pour objet le développement de toutes activités sportives, et sont ouverts à toutes les catégories ainsi qu'à toutes les tranches d'âge de la population, dans le respect de l'éthique et des valeurs portées par l'université.