Reconnaissance de l'engagement étudiant : ce qui va changer dès la rentrée 2017/2018

Bonne nouvelle pour les étudiant.e.s qui investissent du temps et de l'énergie dans des associations ou d'autres formes d'engagement. Un décret paru le 10 mai 2017 généralise à tous les établissements d'enseignement supérieur la valorisation de l'engagement étudiant, et les modalités de son application se précisent.

Actualité étudiante - 18.05.2017

70% des universités le proposaient déjà. Désormais, les dispositifs de reconnaissance de l'engagement étudiant sont étendus à l'ensemble des établissements d'enseignement supérieur, et cela, dès la rentrée 2017/2018.



C'est quoi la valorisation de l'engagement étudiant ?

Unité d’enseignement attribuant des crédits E.C.T.S, inscription d'un supplément au diplôme, octroi de bonus ... chaque établissement dispose de sa propre recette pour valoriser l'énergie associative et citoyenne de ses étudiant.e.s.

L’article 29 de la loi égalité et citoyenneté généralise ces dispositifs à l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur. Le décret n° 2017-962 du 10 mai 2017 relatif à la reconnaissance de l’engagement des étudiants dans la vie associative, sociale ou professionnelle précise et complète cet article.

À compter de la rentrée universitaire 2017/2018, tous les établissements d’enseignement supérieur auront deux mois pour mettre en place un dispositif de reconnaissance des compétences et aptitudes acquises dans le cadre d’une activité bénévole ou d'un mandat d'élu.e étudiant.e.



Une valorisation élargie à d'autres formes d'engagement

Seront également reconnus et valorisés, selon les mêmes modalités, les activités professionnelles, militaires dans la réserve opérationnelle, les engagements de sapeur-pompier volontaire, les missions de service civique ou de volontariat.



Aménagement de l'emploi du temps

Si vous êtes bénévole dans une association, vous savez sans doute déjà que le degré d'implication des un.e.s et des autres n'est pas forcément le même. C'est pourquoi si vous êtes membre du bureau d'une association, ou si vous exercez une mission en service civique, l'établissement devra vous proposer des aménagements pour vous permettre de concilier vos études et votre vie associative. Idem pour les étudiant.e.s élu.e.s dans des instances représentatives.

Ces aménagements peuvent revêtir des formes diverses : aménagement de votre emploi du temps, enseignement à distance, des modalités de contrôle des connaissances, de la durée de votre cursus d’études ou d'autres formes à voir avec votre établissement, en particulier avec le Bureau de la vie étudiante de votre campus.

Publication : 18.05.2017