C'est quoi, un smart campus ?

© Université de La Rochelle

Exemple à l’Université de La Rochelle, qui a comme projet d'améliorer son impact environnemental pour en faire un campus durable, responsable et fortement connecté.

Cet article est publié par le REFEDD, rédacteur en chef invité d'étudiant.gouv dans le cadre de l'opération spéciale [ On SEDD la place ! ].


Le contexte sociétal, énergétique et économique conduit l'Université de La Rochelle à placer au cœur de son projet d'établissement un autre projet : celui d'un smart campus, en partenariat avec tous les acteurs politiques et économiques du territoire, sans oublier la communauté universitaire (étudiants, personnels, enseignants et chercheurs).


C'est quoi un « campus intelligent » ?

Les missions du smart campus sont triples...

  • Améliorer l'impact environnemental de l'université pour en faire un campus durable et responsable
  • Faire évoluer le campus, vers un campus intelligent, numérique, connecté et responsable
  • L'inscrire comme élément intégré dans un ensemble plus large : un « smart campus in a smart city »

Parallèlement à ces trois missions, trois axes structurent la démarche...

  • Transition énergétique
  • Transition numérique
  • Transition environnementale

C'est un concept original et systémique...

  • Dans sa conception
    Smart campus croise les contraintes et opportunités humaines avec les capacités scientifiques et technologiques.
  • Dans sa réflexion
    Tous les laboratoires de recherche, en adéquation avec leurs domaines de compétence, œuvrent à l'expérimentation du smart campus de demain.
  • Dans sa mise en œuvre
    Un nombre impressionnant d'acteurs de toutes les strates de l'université (étudiants, chercheurs, enseignants, personnels administratifs...) y participent.
  • Dans son périmètre
    Le territoire tout entier collabore et promeut une approche territorialisée et décloisonnée de la ville durable.


(Mauvais) exemple d'un territoire collaborant au « décloisonnement »

La ville de La Rochelle est fortement liée au développement durable

La Rochelle est connue et reconnue pour sa sensibilité écologique. Dès 1976, la ville a été la première collectivité territoriale française à mettre en place des moyens de transport doux avec plus de 350 vélos en libre-service. La géographie de La Rochelle n'est sans doute pas étrangère à cette sensibilité environnementale. La ville est côtière, sur l'océan, particulièrement sensible aux aléas climatiques.

L'Université La Rochelle, toute jeune, s'est également construite sur cette idée de répondre aux besoins des jeunes du territoire. Sa création a permis de répondre à la demande de tous ces jeunes bacheliers de zone parfois rurale, à la recherche d'une formation universitaire de qualité, à la fois proche, mais aussi basée sur une recherche d'excellence.

Le projet de smart campus entre dans cette démarche volontariste d'université actrice de son développement et de la responsabilité citoyenne.



La Rochelle en 2132 ( à peu près).



Les étudiants au cœur du projet smart campus

Les étudiants changent (et ce n'est pas sale). Dans leurs aspirations, comme dans leurs méthodes d'apprentissage, les étudiants d'aujourd'hui ne sont plus ceux d'hier. Le projet smart campus leur propose d'être partie prenante du campus durable, dans une vision participative et éco-construite. Il s'agit de sensibiliser certains usagers, tout en confortant d'autres, déjà militants, dans leur démarche éco-responsable.

L'approche smart campus propose une vision positive du développement durable, où, grâce à une approche connectée, les actions de chaque usager sont visibles, leurs effets mesurables et mesurés. Concrètement, la démarche responsable étudiante est facilitée par une pédagogie active, avec des étudiants actifs dans la production de leur savoir.

Tous les projets étudiants en lien avec le développement durable sont également favorisés. Ainsi, le projet « campus vert et connecté » vise à favoriser la biodiversité ordinaire sur les espaces verts à l'échelle du campus rochelais et de développer les modes de transport doux.

Les transports doux caractérisent tous les modes de transports sans moteurs, qui ne génèrent ni pollution ni gaz à effet de serre.



Ceci n'est pas un mode de transport « doux »



La Semaine Étudiante du Développement Durable sur le (smart) campus de La Rochelle

Plusieurs événements ont été organisés sur le campus de La Rochelle à l'occasion de la SEDD, avec, entre autres, des projections du film « En Quête de Sens », organisées par l'association étudiante « Cultive ta tête et ton assiette », des rencontres et conférences avec des auteurs et acteurs de l'écologie,...

Profitant de la semaine nationale étudiante du développement durable, l'équipe du smart campus est aussi allée à la rencontre des étudiants à l'occasion d'un goûter durable, précédé d'un troc électronique : échange gratuit (troc, quoi) d'objets, (livres, vêtements, chaussures, CD, petit mobilier, vaisselle,...) sur fond de musique électronique, par le groupe ØRIZON !


Avec les organisations Afev La Rochelle, Communauté Zéro Déchet La Rochelle, Cultive ta tête et ton assiette, Les ptits deb', Vive le Vélo, Remplir les Ventres pas les Poubelles, Avenir En Héritage...

Publication : 6.04.2018