Quelques conseils avant de louer un logement

Que devez-vous vérifier lors de la visite d'un logement ? Quels document peut-on ou ne peut-on pas vous demander ? Voici quelques conseils et les éléments de règlementation à connaître avant de signer votre contrat de location.

Comment (bien) préparer la visite d'un logement ?

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, faites le point sur les documents qui constituent votre dossier.
Une précaution qui vous permettra de remettre un dossier complet au propriétaire dès la fin de la visite.



Un dossier « complet » ?

Les documents que l'on vous demandera la plupart du temps


  • Pièce d'identité française ou étrangère
  • Justificatif de domicile : en général les 3 dernières quittances de loyer ou avis de taxe foncière (voir avec vos parents si vous habitiez chez eux jusqu'ici)
  • Carte d'étudiant·e ou certificat de scolarité
  • Contrat de stage ou de travail si vous avez un job étudiant
  • Vos 3 derniers bulletins de salaire si tel est le cas
  • Avis d'attribution - même conditionnelle - d'une bourse sur critères sociaux
  • Simulation pour les aides au logement

Les documents que l'on demandera la plupart du temps à votre garant, qui se porte caution pour vous


  • Pièce d’identité française ou étrangère
  • Justificatif de domicile
  • Contrat de travail 
  • Les 3 derniers bulletins de salaires OU les 3 derniers justificatifs de versement des indemnités retraite ou de pensions
  • Le dernier ou avant-dernier avis d’imposition

Ces documents sont ceux qui sont les plus susceptibles d'être demandés par le propriétaire.
> Voir la liste complète des documents qu'un propriétaire peut vous demander ou n'a pas le droit de vous demander



Que devez-vous vérifier pendant la visite ?

Votre priorité sera de vous assurer que le logement est en bon état et que tout fonctionne correctement.


Exemple ici, où tout ne fonctionne pas correctement.


Observez aux bons endroits, testez les équipements et n'hésitez pas à poser des questions !

> Humidité : attention aux moisissures ou présence d'eau près des fenêtres, dans les recoins, sur les murs, en particulier dans la cuisine et salle de bains.
> Isolation : ouvrez / fermez portes et fenêtres. Y a-t-il du double vitrage pour contenir le bruit et retenir la chaleur ? L'air passe-t-il dans les coins ?
> Équipements : allumez les radiateurs, ouvrez les robinets (eau chaude / eau froide), testez les prises électriques.

Si vous en avez la possibilité, il est également conseillé de procéder à quelques vérifications supplémentaires.

> Quel était le montant moyen de la facture d'électricité ou de gaz du précedent locataire ?
> L'environnement est-il bruyant ? Vous convient-il ? Faites le tour du quartier et soyez attentifs aux parties communes.
> Quelle est la qualité du débit internet dans le secteur ? Effectuez des tests de débit et/ou contactez votre fournisseur d'accès à internet.
> Comment sont organisés les transports en commun ? Pensez à faire le ou les trajets en semaine pour mieux évaluer la durée de vos transports.
> Quels services sont accessibles à proximité de votre logement et potentiellement à pied ? (Commerces, médecins, pharmacies, bureau de poste, etc.).



Ce qu'il faut savoir (et vérifier) avant de signer le bail

Le logement vous plaît et votre dossier a été accepté. Avant de signer le bail, procédez à quelques vérifications.


Le contrat de location doit obligatoirement mentionner...

  • Le nom et le domicile du propriétaire ainsi que le nom du ou des locataires
  • La date de prise d’effet et la durée du bail
  • La mention « bail d’habitation »
  • La description du logement (maison, appartement, nombre de pièce, surface habitable...) et de ses équipements
  • La nature et le montant des travaux effectués dans le logement depuis le dernier contrat
  • Le montant du loyer et le mode de règlement
  • Le montant du dernier loyer acquitté par le précédent locataire
  • Le montant du dépôt de garantie

Et à Paris uniquement...

  • Le montant du loyer de référence
  • Le montant du complément de loyer



Un état des lieux du logement doit être effectué

Il s'agit de décrire l'état du logement et de ses équipements à votre entrée dans le logement.

Astuce : si vous remarquez un défaut que vous n’aviez pas vu le jour de l’état des lieux,
vous disposez d’un délai de 10 jours pour demander au bailleur de compléter le document.

> En savoir plus sur l'état des lieux



Le bailleur doit vous fournir un certain nombre d'annexes

  • Un diagnostic technique
    Performance énergétique, constat de risque d’exposition au plomb, état des risques naturels, miniers et technologiques
  • L’état des lieux d’entrée
  • La liste des équipements d’accès aux technologies de l’information et de la communication (câble, TNT, fibre...)
  • S'il s'agit d'une copropriété : un extrait du règlement
  • Un état de l’installation intérieure de l’électricité
  • Un état de l’installation intérieure du gaz
  • Une notice informative sur vos droits et obligations


Les honoraires des agences immobilières sont encadrés

Si vous avez fait appel à une agence pour louer votre logement, des frais supplémentaires peuvent vous être demandés.

Pour quels services ?

  • La visite du logement
  • La constitution du dossier
  • La rédaction du bail
  • L’état des lieux

C'est tout. ll est par exemple interdit de vous demander le versement d'un chèque de réservation du logement.


Oui, même en vous lançant un regard aussi mignon.


> En savoir plus sur les honoraires réglementés des agences immobilières



Quelles sont vos aides au logement ?

  • Pour vous aider à payer le loyer > APL, ALS, ALF
  • Pour bénéficier d'un garant si personne ne peut se porter caution pour vous > Visale
  • Pour bénéficier d'une caution gratuite remboursable de paiement des loyers et charges locatives > www.actionlogement.fr
  • Pour bénéficier du fonds de solidarité pour le logement (FSL) > www.service-public.fr

Vous cherchez un logement ? Essayez Lokaviz !

Sachez que les Crous mettent à votre disposition Lokaviz, la centrale du logement étudiant non commerciale. Certaines offres sont labellisées par les équipes Crous : vous pouvez alors être sûr·e qu'elles répondent à certaines exigences.

  • Respect des critères réglementaires du logement décent (surface, sécurité etc.)
  • Performance énergétique des bâtiments
  • Montant du loyer, des charges, et des éventuelles prestations
  • Respect des bonnes pratiques en matière de rapports locatifs entre le bailleur et le locataire
  • Localisation à proximité des établissements d'enseignement supérieur et des équipements sportifs et culturels

> Voir aussi : Colocation : qui paye quoi ?
> Voir aussi : Assurance habitation : quelles obligations légales ?

> Voir aussi : Oui, la sous-location est tout à fait légale

> Rubrique Vous loger hors résidence universitaire / dans le parc privé

1ère publication : 7.06.2018 - Mise à jour : 19.07.2018