Service Civique : le pouvoir d'être utile !

Engagez-vous quelques mois sur une mission d'intérêt général, dans une asso', une université, une collectivité... Le Service Civique est indemnisé et peut être valorisé dans le cadre de vos études !

Le Service Civique, en quelques mots



Les principales caractéristiques

Que ce soit dans une association, une collectivité, une université, un établissement public, le Service Civique est...

  • un engagement volontaire
  • d'au moins 24h par semaine
  • au service de l'intérêt général
  • pendant une durée de 6 à 12 mois

Les missions sont...

  • ouvertes à tous les jeunes de 16 à 25 ans
  • sans conditions de diplôme
  • indemnisées 580€ par mois
  • variées : culture, environnement, santé...



Les différentes formes de Service Civique

Plusieurs types de volontariats sont reconnus comme Service Civique.

Cela signifie que les expériences évoquées ci-dessous vous donnent droit au même statut que les volontaires en Service Civique « classique ».

On peut citer...

Chloé, en VSI pour la Wild Chimpanzee Foundation, en Côte d'Ivoire

Géraldine, française en CES, en Italie


Pensez à regarder sur le site de l'agence du Service Civique les missions proposées dans votre région !
> Trouvez votre mission sur le site web du Service Civique



Le Service Civique dans l'enseignement supérieur



Des missions spécifiques

Les Crous, les universités et les écoles accueillent des volontaires en Service Civique, sur deux axes majeurs.

  • Le développement de l'orientation par les pairs
  • La facilitation de l'inclusion des étudiants en situation de handicap

Dans le premier cas, le Service Civique permet à des étudiants ambassadeurs d'aller à la rencontre des lycéens pour leur apporter un regard différent sur l'orientation et l'enseignement supérieur. Dans le second cas, il s'agit pour les volontaires en Service Civique d'accompagner les étudiants en situation de handicap tout au long de leur cursus.



Exemple avec Juliette

En M1 de lettres classiques, Juliette profite d'une césure pour effectuer une mission de Service Civique.
Son objectif : aider des collégiens à lever les barrières psychologiques dans leur choix d'orientation.



Exemple avec Lucyle

Les universités peuvent accueillir des volontaires, soit en mission directement
pour l'université, soit en mission pour une association, comme ici Lucyle avec l'Afev.


> Les sites web des établissements d'enseignement supérieur peuvent référencer les missions disponibles
> Les sites web des Crous proposent également régulièrement des missions de Service Civique
> Vous pouvez également vous renseigner auprès des services de vie étudiante de votre établissement



La reconnaissance de votre engagement

Si vous êtes étudiant·e et que vous effectuez une mission de Service Civique, dans le cadre d'une césure ou parallèlement à une formation, vous pouvez faire reconnaître cet engagement très concrètement. Unité d’enseignement attribuant des crédits E.C.T.S, inscription d'un supplément au diplôme, octroi de bonus, aménagement de votre emploi du temps...

> En savoir plus sur la validation de l'engagement



Effectuer un Service Civique pendant une période de césure

En accord avec votre établissement, vous pouvez temporairement interrompre votre formation pour vivre une autre expérience, comme un Service Civique. Pendant la période de césure, vous restez inscrit·e dans l'établissement, vous conservez votre statut étudiant et vous réintégrez votre cursus à l'issue de cette période.

> En savoir plus sur la césure


> Tout savoir des volontariats


Pourquoi s'engager, en soi ?

La réponse est forcément personnelle

Découvrez des podcasts où, étudiants ou personnalités engagées, ils expliquent pourquoi ils se sont mis au service des autres

1ère publication : 15.07.2019 - Mise à jour : 23.09.2019