Interview de Ben l'Oncle Soul, parrain des JACES

L'artiste Ben l'Oncle Soul était le parrain des Journées des Arts et de la Culture dans l'Enseignement Supérieur 2018. Du coup, on lui a posé des questions. « Voici son histoire ».

Dernière ligne droite avant les #JACES2018 ! Le parrain de cette 5e édition, @BenOncleSoul est prêt. Et vous ? pic.twitter.com/AmTXcn6eHy

— Sup-Recherche-Innov (@sup_recherche) 31 mars 2018



Sa bio

Ben l'Oncle Soul naît le 10 novembre 1984 à Tours. Grand amateur de musique soul, il connaît par cœur les classiques du genre, de Stevie Wonder à John Legend en passant par Al Green et d'Angelo. Il a passé sa jeunesse à les écouter et à les imiter.

Seulement, il est bien difficile de monter une carrière sur ce seul postulat.

Le jeune homme au look de commercial un peu loufoque a alors une autre idée : reprendre des tubes actuels amortis en radio (donc connus de tous, comme par exemple « Seven Nation Army », de The White Stripes) et de leur faire subir un traitement soul à sa manière.

Grâce à son feeling, le procédé se transforme en une série de concerts courus dans toute la France, et débouche sur l'EP digital « Soul Wash Lesson 1 », livré en octobre 2009. La sortie de son premier album homonyme, en mai 2010, fait de Ben l'Oncle Soul une vedette autant prisée pour ses concerts irréprochables que pour son look et sa musique décalés.

Pendant qu'il devient la nouvelle coqueluche des médias, son album grimpe jusqu'à la 4e place du top des albums. Ben l'Oncle Soul est alors la révélation du moment et il est nommé à de nombreux prix : meilleur interprète masculin aux Globes de cristal et révélation scénique aux Victoires de la musique, en 2011.


© Ben l'Oncle Soul au festival du bout du monde 2014 - Common Wikimedia

En novembre 2016 sort son troisième album, « Under My Skin », consacré à des reprises des succès de Frank Sinatra, dans un genre très différent de ses deux précédents albums. Jazz vocal et production electro se mêlent, en compagnie de Matthieu Joly (Neïmo) et Benjamin Hekimian (Naosol & the Waxx Blend).



Sa participation aux JACES 2018 | « Tribute to Marvin Gaye »

Né à l’initiative du service culturel du Crous Grenoble Alpes et de Ben l’Oncle Soul, « Tribute to Marvin Gaye » est un projet musical qui a rassemblé une cinquantaine d’étudiants musiciens/chanteurs, sous la direction artistique de Vincent Stephan, autour du répertoire de Marvin Gaye.

Étudiants en musicologie ou issus du conservatoire, jeunes artistes passionnés de musique, et membres du chœur universitaire du campus composaient l’orchestre qui a accompagné Ben l’Oncle Soul sur scène.

> En savoir plus sur cet événement

> Tout savoir des JACES 2018

Node Footer Info

Un concert avec Ben l'Oncle Soul et des étudiants grenoblois

Ok tout le monde on va se poser deux secondes pour faire le point sur le projet TTMG (Tribute To Marvin Gaye) avec Ben L'Oncle Soul

— Ilyès (@Kharebsarg) 31 mars 2018

Aujourd'hui c'était la plénière, avec tous le monde (une 50aine de musiciens + Ben). C'était à la MC2 de Grenoble et comment vous dire... C'était incroyable. On arrive on s'installe, les balances et tout, et ce qui m'a marqué de suite c'est la cohésion entre les pupitres

— Ilyès (@Kharebsarg) 31 mars 2018

On s'est pas vu souvent (répèts séparées) et vraiment c'était ultra plaisant de voir que même si on se connaissait très peu on était tous dans l'ambiance, dans la folie du moment musical qui se nourrit extrêmement de ça

— Ilyès (@Kharebsarg) 31 mars 2018

On était tous chauds en fait. Et ça ça c'est ressentis. J'ai lancé le premier morceau derrière ma batterie et la... Incroyable. Le son était ouf en fait. On sonnait de ouf, mais ça je ne l'ai pas remarqué tout de suite

— Ilyès (@Kharebsarg) 31 mars 2018

Mon visage était en mode full funk face, je sentais la musique qui me prenait aux tripes et ça ça faisait très longtemps que c'était pas arrivé, vraiment, c'était incroyablement intense

— Ilyès (@Kharebsarg) 31 mars 2018

Et après le premier filage l'ingénieur son nous a mis le morceau enregistré sur le système son de la MC2 (pour qu'il puisse écouter ce qui n'allait pas j'imagine)

— Ilyès (@Kharebsarg) 31 mars 2018

Et là ça a vraiment été la claque immense. Le plaisir qu'on avait à jouer de ressentais dans l'enregistrement, vraiment c'était incroyablement beau à entendre (sans vouloir me vanter de nous hein c'est juste que c'est un vrai plaisir de prendre du plaisir)

— Ilyès (@Kharebsarg) 31 mars 2018

ALORS DU COUP
Plus que jamais, il faut que vous veniez voir ça. Ben à fait un taff de malade, sans parler de l'arrangeur Vincent Stephan, et de tous ceux dans les coulisses qui ont rendu cela possible (cc @RomaCaron). Ce concert sera porté par vous, après tout vous êtes le public

— Ilyès (@Kharebsarg) 31 mars 2018

Et c'est pour voir vos réactions et partager notre plaisir à jouer que l'on fait ça. Venez prendre part à l'expérience, c'est gratuit, jeudi 5 avril à l'anneau de vitesse de Grenoble (oui ouiben l'oncle soul, 50 musiciens, sans oublier Ayo dont ce concert est la première partie-

— Ilyès (@Kharebsarg) 31 mars 2018

Absolument gratuit. C'est ouf. Des concerts comme ça y en a pas 50 dans l'année à Grenoble. Alors ramenez vous parce que nous on en peut plus d'attendre et on veut vous montrer tout ça!

— Ilyès (@Kharebsarg) 31 mars 2018