Parcoursup : la phase complémentaire

La phase complémentaire de Parcoursup se déroulera du 16 juin au 16 septembre 2021.

En phase complémentaire, formulation des vœux jusqu'au 16 septembre 2021

  • Pour celles et ceux qui n'auront pas reçu de réponse positive à leurs candidatures en phase principale
  • Pour celles et ceux qui ne s'étaient jusqu'ici pas inscrits sur Parcoursup

En phase complémentaire, vous pourrez formuler jusqu'à 10 nouveaux vœux dans les formations qui disposent de places disponibles. Ces formations seront accessibles depuis le moteur de recherche des formations Parcoursup à partir du 16 juin 2021.

L'accompagnement de la CAES

À partir du 2 juillet 2021, vous pourrez solliciter depuis votre dossier un accompagnement personnalisé de la commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) de votre académie. Cette commission étudie votre dossier et vous aide à trouver une formation au plus près de votre projet et en fonction des places disponibles.

Une commission d'accès à l'enseignement supérieur, comment ça marche ?

Elle a demandé des formations en BUT, des licences option « Accès Santé »  et, après, elle a demandé des BTS dans le domaine scientifique ou le commerce. Sinon, il y a une place en services et prestations des secteurs sanitaire et social.

Une CAES, c'est une commission d'accès à l'enseignement supérieur. C'est une commission qui se tient tout au long de l'été, jusqu'au mois de septembre, et qui permet d'étudier les dossiers des élèves, ou des jeunes, ou des candidats qui n'ont pas encore trouvé de solution pour la rentrée, et de telle sorte, de leur faire un accompagnement individualisé et leur faire des propositions d'admission.

Cette commission est donc composée de différentes personnes, aussi bien des proviseurs de lycée, de lycée professionnel, et aussi des inspecteurs, mais aussi et surtout, je dirais, des experts de l'orientation qui vont essayer de s'approcher au plus près des aspirations du jeune pour leur faire une proposition qui leur convienne.

Quels candidats peuvent contacter la CAES ?

Cette procédure, elle s'adresse à tous les bacheliers qui ont eu leur baccalauréat depuis moins de quatre ans, quelle que soit leur voie, c'est-à-dire la voie générale, la voie technologique ou la voie
professionnelle. Et on n'oublie personne.

Quand je dis ça, c'est parce qu'aussi, on s'occupe de tous les élèves, les élèves en situation de handicap, les élèves qui sont aussi, peut-être, un peu fragilisés par une maladie, ou un sportif de haut niveau, mais l'idée, c'est bien de s'attarder sur le dossier, la situation du jeune, et de répondre au plus près de ses aspirations.

Quelles sont les solutions proposées aux candidats ?

Les solutions qu'on peut apporter à ces jeunes, c'est à la fois les places qui sont restées disponibles actuellement, qui évoluent tout au long de l'été, qui peuvent s'approcher de leur demande, de leur projet, de leurs préférences, mais aussi, peut-être, des solutions auxquelles ils n'ont pas pensé, de nos partenaires, aussi bien du conseil régional que de la santé sociale ou encore du ministère de l'Agriculture.

Enfin, de nombreuses places qui s'ajoutent lors de ces commissions. Ce qui est important, c'est que chacun des jeunes puisse avoir quelque chose sur mesure. Et pour être sur mesure, effectivement, on regarde bien son profil, déjà, ses attentes, au regard de ses résultats, au regard de sa scolarité, et on regarde aussi la proximité géographique.

Une fois qu'on a expertisé le dossier du jeune, il a une réponse concrète. Une réponse, c'est-à-dire qu'il a un établissement particulier, qui est proche de son domicile et qui correspond à son profil et également aux choix, aux vœux qu'il a pu exprimer.

Dans un BTS, dans un BUT ou en licence, la réponse avec l'établissement est saisie dans Parcoursup. Le candidat l'aura dans les 15 minutes qui suivent la procédure.

Quel est l'objectif d'une CAES au sein de Parcoursup ?

Les CAES, pour moi, en tout cas, c'est la plus-value de Parcoursup. C'est un accompagnement qui se fait dans toute la France, dans toutes les académies. Une fois que la procédure principale est terminée, on poursuit encore l'accompagnement pour ne laisser aucun élève sans solution. Un élève qui nous sollicite, qui a besoin encore d'accompagnement, qu'on l'accompagne pour lui proposer des solutions, peut-être parfois auxquelles il n'aurait pas pensé.

Il ne faut pas être surpris, il faut saisir sa chance ; ça me semble très important de dire qu'avoir une place, avoir une possibilité à laquelle on n'avait peut-être pas pensé, c'est une chance de poursuivre ses études, c'est aussi le rôle de la commission d'être pro-active et de proposer des choses auxquelles le candidat n'aurait peut-être pas pensé immédiatement.

 

+ d'infos sur parcoursup.fr

À noter

Dès le 27 mai 2021, si vous n'avez reçu que des réponses négatives de la part de formations sélectives (BTS, BUT, classe prépa, IFSI, écoles...), vous pourrez demander un accompagnement auprès du service orientation de votre établissement d'enseignement supérieur si vous êtes étudiant·e en réorientation, pour envisager d'autres choix de formation et préparer la phase complémentaire.

Node Footer Info