Covid-19 | Restons vigilants !

Plus d'une dizaine de clusters ont été identifiés au sein d'établissements d'enseignement supérieur. Les contaminations ont eu lieu en grande partie dans des rassemblements privés à l'extérieur des campus.

Des efforts à saluer, une rentrée atypique

De très nombreux étudiants font tout leur possible, au quotidien, pour limiter les risques, et il est important de reconnaître ces efforts en cette rentrée si particulière.

Donc, à nouveau : merci pour votre vigilance !



Mesures locales / mesure globales

Dans certains départements et certaines villes, les soirées étudiantes sont interdites. C'est le cas en Gironde, à Bordeaux et à Aix-Marseille. À Lyon, tout comme à Paris, Strasbourg, Marseille, et d'autres villes - universitaires ou non - le port du masque est obligatoire dans l'espace public (rues, parcs, jardins...).

Pour connaître les mesures locales, suivez les infos données par votre préfecture et/ou utilisez l'outil dédié du gouvernement.


Ces mesures locales complètent des mesures plus globales, qui s'appliquent sur l'ensemble du territoire : port du masque obligatoire dans les établissements d'enseignement supérieur, consignes sanitaires à respecter dans les universités, écoles, Resto'U... Par ailleurs, les établissements d'enseignement supérieur peuvent interdire les événements d'intégration / festifs lorsqu'ils se déroulent sur leur(s) campus. Leur organisation en-dehors de l'établissement peut faire l'objet d'un rapprochement entre ce dernier et la préfecture, en vue d'une interdiction.



Une augmentation des contaminations

Malgré tous ces efforts, les dernières données épidémiologiques confirment qu'il y a une recrudescence des contaminations, et une multiplication de celles-ci dans l'enseignement supérieur. Elles sont majoritairement liées à des rassemblements privés : retour d'un événement / week-end d'intégration organisé en-dehors d'un établissement, soirées privées avec beaucoup de monde dans des espaces clos sans application strict des gestes barrière, appartathons (déplacements répétés d'un appartement à l'autre au cours d'une même soirée). Un relâchement des gestes barrières est également constaté. La Covid-19, en plus de contaminer des personnes fragiles, peut aussi toucher les jeunes, parfois sous une forme longue dont les effets ne sont pas anodins pour votre santé.





Continuer de limiter les risques

Sur les campus, comme ailleurs, le masque seul ne remplace pas les gestes barrières. Il ajoute une protection lorsque vous êtes en contact étroit avec d'autres personnes. Dans une soirée, dans un bar, un appartement, tout autre lieu clos qui fait l'objet d'un rassemblement important, il faut penser à ces quelques gestes simples pour limiter les risques.

  • Porter le masque
  • Rester à distance les uns des autres (1 mètre) lorsque c'est possible
  • Aérer l'espace, ouvrir les fenêtres
  • Éviter les contacts physiques, les embrassades
  • Ne pas échanger son verre, sa cigarette
  • Bien se laver les mains, régulièrement
  • Avoir du gel hydroalcoolique sur soi
  • Changer le masque toutes les 4h



Comment se laver efficacement les mains ?



Comment porter le masque afin qu'il reste efficace ?

  • Lavez-vous les mains avant de le mettre
  • Mettez les élastiques derrière les oreilles ou nouez les lacets derrière la tête
  • S'il y a un bord rigide au niveau du nez, pincez-le et abaissez le bas du masque sous le menton
  • Le masque doit couvrir le nez et la bouche, jusqu'au menton
  • Lavez-vous les mains avant de retirer le masque
  • Saisissez-le uniquement par les élastiques ou les lacets lorsque vous le retirez (ne l'abaissez pas au niveau du cou)

Ce n'est pas toujours simple et ce sont indéniablement des contraintes. Mais cela vaut la peine de poursuivre nos efforts : retrouver une vie normale et, en attendant, vous protéger, protéger vos amis et vos proches. Si vous souhaitez des informations pratiques sur le dépistage, RDV sur cette page.

Merci à toutes et à tous pour vos efforts.

1ère publication : 15.09.2020 - Mise à jour : 24.09.2020