Thomas, référent étudiant en résidence Crous

Quel est le quotidien d'un étudiant référent en résidence Crous pendant la crise sanitaire que nous traversons ? Exemple pendant une journée avec Thomas.

Qui sont les étudiants référents ?

Pendant la crise sanitaire, des emplois sont créés pour des étudiants qui souhaitent en accompagner d'autres.

1 600 étudiants référents seront déployés dans les cités universitaires, sur proposition de la ministre de l'enseignement supérieur Frédérique Vidal. Leur mission ? Visiter chaque jour les résidents, aux côtés des agents et des volontaires en Service Civique du réseau des Crous pour lutter contre l'isolement des étudiants, sensibiliser au respect des consignes sanitaires en résidence et repérer les étudiants en difficulté, en lien avec l'ensemble des professionnels (services sociaux, services de santé universitaire, etc.).

C'est ce que nous explique Thomas, en immersion dans une résidence.



Une journée avec Thomas, référent étudiant en résidence Crous

Thomas arrive à la résidence où il exerce sa fonction de référent étudiant. Il est 9h. Il a hâte de faire un point avec Aline, la directrice de cette résidence, qui compte 200 logements, dont la grande majorité sont encore occupés.



Quelles seront ses priorités aujourd'hui ?

Tout d'abord, retour sur les gestes barrières, qu'il faut bien expliquer à tous les résidents : comment porter le masque ? Où ? Comment ? Comment gérer la distance dans les cuisines collectives ? La réponse est simple : porter le masque partout dans les espaces communs, que ce soit la salle de co-working ou les cuisines collectives.

Cette mini-réunion terminée, Thomas se rend au 3e étage, dans une cuisine collective justement. Sa propre tasse à la main, échange avec les résidents restés sur place, là encore avec la distance suffisante, ce qui est en soi une forme de pédagogie, mais surtout pour tester l'atmosphère et voir si tout va bien. Il le fait chaque matin et programme ensuite des rendez-vous avec celles et ceux qui en ont envie.

Au programme : échanges sur les services du Crous, que ce soit dans ses fonctions classiques (rendez-vous avec un·e psychologue, procédure d'attribution d'aide spécifique, contact pour la santé), précisions sur les activités mentionnées sur les sites et réseaux sociaux des Crous ou encore sur la page facebook commune aux Crous. Pour éviter que les étudiants se sentent isolés dans leurs studios, Thomas passe les voir et organise un groupe dédié sur un réseau social.

Il est midi : c'est le moment d'être aux côtés des personnels des Crous pour la vente à emporter. Objectif de Thomas : faire le lien pour présenter les offres et les modes de commande pour cette offre organisée par les cafétérias. Au menu aujourd'hui : chili con carne ou paella végétarienne (hier c'était émincé de poulet/haricots verts, demain ce sera pavé de colin/riz.). En raison de la crise sanitaire et du reconfinement, les Crous ont développé les repas à emporter, toujours cuisinés par leurs soins. Depuis la rentrée, le repas est proposé à 1€ pour les boursiers et 3,30€ pour les non-boursiers, c'est toujours le cas aujourd'hui, même dans le cadre de la vente à emporter.

L'après-midi, nouveau passage dans la résidence pour vérifier que tout va bien : certains étudiants suivaient un cours en visio. Thomas vérifie que la connexion est bonne et permette d'étudier, mais aussi d'échanger le soir avec des proches restés loin, ou de se divertir.

Enfin, un peu plus tard, debrief avec Aline et Elodie, la nouvelle référente avec qui il sera désormais en binôme.



Comment Élodie a-t-elle trouvé ce poste ?

Il était référencé sur jobaviz.fr, la centrale des Crous dédiée à l'emploi étudiant. Elle l'avait aussi remarqué sur le site de son Crous, la publication étant doublée. Passant très souvent devant la résidence quand les cours étaient encore en présentiel, elle s'est dit : « Pourquoi pas ? ».


Pourquoi pas vous ?

Publication : 17.11.2020