Vous bouger et vous cultiver

Le NOISE, « C'était mieux après » (?)

© Le NOISE

C'est l'une des devises de ce réseau d'étudiants engagés dans les innovations sociales et environnementales. Ils sont plus de 1 500 mais pour se présenter à vous, il sont aujourd'hui deux : Adélaïde et Julien.

C'est quoi, en gros ?



Une communauté d'étudiants engagés

Le NOISE est un réseau associatif étudiant présent dans dix écoles et universités : AgroParisTech, EM Lyon, ESCP, Les Mines ParisTech, Sciences Po Paris, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Université Paris-Dauphine, ECE Paris, Université Paris 2 Panthéon-Assas, ESSEC.

L'objectif du NOISE est de porter des projets « à impact positif » pour la société.
La majorité des activités entrent dans le champ de l'économie sociale et solidaire et/ou du développement durable.



Le NOISE est une association qui inscrit l'innovation sociétale dans l'enseignement supérieur. Elle permet à ses membres d'acquérir les connaissances, de rencontrer les personnes inspirantes et de développer les capacités qui leur permettront de devenir eux-mêmes acteurs du changement à leur échelle.





Explications de deux noisers, Adélaïde Mion et Julien Elkhiati



Dans le détail...

Pour faire simple, le NOISE s'intéresse aux solutions innovantes apportées par des acteurs publics, privés, citoyens, associatifs, pour répondre à des problématiques sociales ou environnementales, que ce soit au niveau local, national ou international.


Le NOISE est aussi une façon de promouvoir l'éducation et l'apprentissage via l'engagement étudiant.





Les noisers

Les noisers sont les adhérents du NOISE. Plus de 1 500 étudiants et anciens étudiants, dont 500 membres actifs.


C'est une communauté d'étudiants engagés dans des projets sociaux et environnementaux et globalement une démarche d'innovation sociétale. Journalisme d'impact, AMAP, entrepreneuriat social, projets de développement durable sur les campus...



Exemples de projets

  • Le programme Ekko, pour aider des entrepreneurs sociaux et environnementaux pendant 6 mois
  • Des conférences (Muhammad Yunus, Jean-Marc Jancovici, Rob Greenfield...)
  • Micro crédits pour des projets innovants, via le challenge THE RISE
  • Création de potagers urbains sur des campus
  • Distribution de paniers bios et locaux sur des campus
  • Le Noisy Fest', un weekend de conférénces et de débats pour les noiseurs
  • Organisation d'un Forum des métiers dans le secteurs des innovations sociales et environnementales
  • Etc.




© Le NOISE



Un suivi des projets tout au long de l'année

En 2020, etudiant.gouv suivra plusieurs des événements organisés par des NOISE de différents établissements, afin de donner un aperçu plus concret de leurs activités. RDV prochainement pour d'autres vidéos...


> http://www.the-noise.org/ | facebook | twitter
> Vous pouvez également trouver chaque NOISE sur les réseaux sociaux, en particulier Instagram

Publication : 18.12.2019