Financement du permis de conduire

Les apprentis bénéficient de 500 € d'aide. En parallèle, il existe un financement sous forme de prêt : le « permis à 1 € par jour », pour tous les 15-25 ans.

500 € pour les apprentis

Une aide accordée sans conditions

Le montant de l'aide est fixé à 500 €, quel que soit le montant des frais engagés.

Elle est cumulable avec toutes les autres aides que vous pouvez par ailleurs percevoir, y compris les prestations sociales. Cette aide n'est en outre pas prise en compte pour la détermination des plafonds de ressources du foyer fiscal de rattachement.

Elle est attribuée une seule fois pour un·e même apprenti·e.

Comment en bénéficier ?

Pour en bénéficier, il vous faut...

  • être âgé·e d'au moins 18 ans
  • être titulaire d'un contrat d'apprentissage en cours d'exécution
  • être engagé·e dans la préparation des épreuves du permis de conduire (véhicules de catégorie B)

Vous devez transmettre à votre Centre de formation d'apprentis (CFA) un dossier comprenant...

  • la demande d'aide complétée et signée par vos soins
  • la copie recto-verso de votre carte nationale d'identité, de votre passeport ou de votre titre de séjour en cours de validité
  • la copie d'un devis ou d'une facture de l'école de conduite datant de moins de 12 mois

Votre CFA vous verse ensuite l'aide ou, le cas échéant, à votre école de conduite.

Le « permis à 1 € par jour »

Il s’agit d’un prêt dont les intérêts sont payés par l’État.

Qui peut en bénéficier ?

Tous les jeunes qui ont entre 15 et 25 ans révolus à la date de signature d’un contrat de formation dans une école de conduite partenaire, sous réserve que l’établissement financier accepte le dossier du candidat.

Inscription dans une école de conduite partenaire

Seules les écoles de conduite et associations qui possèdent le label d'État « qualité des formations au sein des écoles de conduite » offrent la possibilité d’accéder au dispositif « permis un euro par jour ». Ces écoles s'engagent dans une démarche de qualité de la formation et souscrivent à une garantie financière obligatoire. En cas de défaillance financière de l'école de conduite les sommes versées par le candidat pour les prestations non consommées lui seront remboursées.

Remboursement du prêt

Le remboursement se fait sur la base de 30 € par mois (d’où l'expression « un euro par jour »), sachant que les intérêts sont pris en charge par l'État, et commence dès le mois suivant le déblocage des fonds. 

La fin du remboursement n’est pas liée à la date d’obtention du permis. Le remboursement du prêt par le candidat dure jusqu’au remboursement complet du montant emprunté. Autrement dit, la formation peut durer six mois et son remboursement s’étaler sur 20 à 40 mois selon le montant emprunté.

Les aides régionales

Certaines régions proposent une aide au financement du permis de conduire.

Node Footer Info