Formation en alternance

Vous souhaitez faire des études supérieures, tout en acquérant une première expérience professionnelle et en étant rémunéré ? La formation en alternance vous en offre la possibilité.

Un point de vocabulaire en préambule : bien qu'ils ne désignent techniquement pas la même chose, apprentissage et alternance sont deux termes que vous verrez souvent utilisés dans le langage courant pour faire référence à la conjugaison d'une formation théorique dans un établissement d'enseignement et d'une formation pratique en entreprise. On peut se former en alternance via le contrat d'apprentissage ou le contrat de professionnalisation en fonction des situations.

Vous former tout en travaillant

Vous partagerez votre temps entre la formation dans un établissement d'enseignement supérieur et le travail en entreprise à temps partiel. Vos études sont ainsi rémunérées et vous acquérez une véritable expérience professionnelle.

Vous pouvez préparer en alternance tout type de diplôme, tant que la formation est reconnue au Répertoire national des certifications professionnelle. On peut trouver être en alternance dans le cadre d'une licence professionnelle, d'une licence, d'un master, d'un DUT, d'un BUT...

L'apprentissage dans le supérieur

 

Avec Adeline et Matthias, eux-mêmes passés par l'apprentissage et qui travaillent sur ces questions au ministère de l'enseignement supérieur, découvrez les caractéristiques d'une formation en alternance dans l'enseignement supérieur, ainsi que les aides dont peuvent bénéficier les apprentis.

Quelques caractéristiques

  • Avoir une première expérience professionnelle
  • Faciliter son insertion sur le marché de l'emploi
  • Choisir pendant et après ses études : poursuite d'étude, embauche, mobilité internationale...
  • Avoir un double encadrement : tuteur au CFA et maître d'apprentissage en entreprise
  • Apprendre en pratiquant tout en étant rémunéré
  • Une formation gratuite (dispense des droits d'inscription)

Rémunération

Salaire médian d'un apprenti : autour de 1 000 € net par mois. La rémunération d'un apprenti est indexée sur un pourcentage du SMIC ou du salaire minimum conventionnel de l'emploi occupé quand l'apprenti a plus de 21 ans, et se base sur deux critères : l'âge et l'année d'exécution du contrat.

Les taux sont fixés par décret.

 

Article D.6222-26 - Code du travail 1ère année 2e année 3e année
Moins de 18 ans 27 % 39 % 55 %
18 à 21 ans 43 % 51 % 67 %
21 à 26 ans 53 % 61 % 78 %
26 ans et plus 100 % 100 % 100 %

Bourse sur critères sociaux

Notez que les personnes rémunérées sous contrat d'apprentissage ou de professionnalisation ne sont pas éligibles à la bourse sur critères sociaux. D'autres aides, parfois spécifiques aux apprentis, sont en revanche possibles (voir plus bas).

Quelques données sur l'insertion professionnelle

  • Taux de 96 % d'insertion pour les apprentis du supérieur en 2019
  • Emploi plus stable
  • Emploi plus rémunérateur
  • Emploi plus qualifié

Source : ministère de l'enseignement supérieur

Le contrat d'apprentissage

Il s'adresse aux jeunes de 16 à 30 ans (29 ans révolus)
(Et sans limite d'âge maximum pour les personnes en situation de handicap).

Son objectif : vous permettre d’obtenir un diplôme d'État (CAP, BAC, BTS, Licence, Master,...) ou un titre à finalité professionnelle inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), dont l’ensemble des titres professionnels relevant du ministère du Travail.

> Le contrat d'apprentissage relève de la formation initiale

Le contrat de professionnalisation

Ce contrat s'adresse à deux types de public...

  • les jeunes de 16 à 25 ans révolus afin de compléter leur formation initiale
  • les demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus
Son objectif : permettre l'acquisition d'une qualification et favoriser l'insertion ou la réinsertion professionnelle.

> Le contrat de professionnalisation relève de la formation continue

Les aides financières pour les apprentis

Vos ressources pour plus d'infos

Node Footer Info