Trouver un job étudiant

Les différentes pistes et dispositifs pour vous aider dans vos recherches.

Trouver un job, c’est avant tout la possibilité de trouver des revenus complémentaires et de boucler votre budget. C’est aussi bénéficier d’une première expérience dans le monde du travail et développer de nouvelles compétences à valoriser pour sa future insertion professionnelle. Trouver un job demande une grande motivation et beaucoup d’organisation. Réfléchissez en amont à vos points forts, vos compétences mais également à vos contraintes en tant qu’étudiant·e.

Avec Jobaviz

Pour trouver un job étudiant, consultez JOBAVIZ, le site des Crous dédié aux jobs étudiants ! Des employeurs y déposent quotidiennement leurs offres !

Les points forts de Jobaviz

  • La possibilité de vous définir un ou plusieurs profils de recherche

Par exemple : un profil « Année scolaire », un profil « Vacances ». Type d'emploi, planning de disponibilité, zone géographique...

  • Des annonces ciblées qui matchent avec chacun de vos profils de recherche

Par exemple : pas de temps plein proposé au mois de janvier pour un profil « Année scolaire ».

  • La possibilité de compléter votre CV et de le mettre à disposition des employeurs...

...ce qui leur donne l'autonomie nécessaire pour vous contacter directement.

Avec 1jeune1solution

Le site dédié aux jobs d'été proposé par le Cidj

Sur http://www.jobs-ete.com/, vous trouverez :

  • Des informations pratiques et des conseils...

Rédiger un CV, une lettre de motivation, organiser sa recherche, les types de jobs saisonniers.

  • Des offres d'emploi, évidemment

Réparties sur une carte pour sélectionner la région de votre choix / les offres près de chez vous.

  • Des rappels clairs de la législation

Rémunération minimum, contrats de travail, droits des personnes en situation de handicap...

  • Les dates de forums, ateliers, rencontres, dans chaque région

Pour échanger avec des recruteurs et/ou des professionnels du réseau Information Jeunesse.

Les Junior-Entreprises

Une Junior-Entreprise est une association implantée au sein d’un établissement d’enseignement supérieur.

Bonjour, je m'appelle Émilie Paris, je suis présidente de la Confédération nationale des Junior-Entreprises et je suis étudiante à Burgundy School of Business, l'école de commerce de Dijon. Bonjour, je suis Alma. Je suis auditrice et formatrice pour la Confédération nationale des Junior-Entreprises et également étudiante à Sciences-Po Lille.

Les Junior-Entreprises. Interview d'Émilie et Alma

En fait, les Junior-Entreprises, ce sont des associations loi 1901 au sein des établissements d'enseignement supérieur. Elles peuvent être au sein d'universités, d'écoles d'ingénieurs, d'écoles de commerce et autres écoles spécialisées. Et ce sont des associations pédagogiques de conseils.

C'est-à-dire que ce que l'on apprend à l'école - si, par exemple, j'ai des cours en communication - eh bien je vais pouvoir vendre des prestations aux professionnels, comme par exemple des plans de communication et autres prestations.

Que fait un junior-entrepreneur ?

Lorsqu'on est junior-entrepreneur, on peut être au sein de la junior-entreprise mais on peut être aussi intervenant, en réalisant les missions proposées par la Junior-Entreprise. Par exemple, pour les écoles d'ingénieurs., ils peuvent réaliser des sites internet et des applications mobiles ou alors de la conception mécanique. Pour les écoles de commerce, on peut être sur des missions en marketing, en finance, en communication, avec des plans de communication, des études de marché, etc.

Un autre exemple : il y a les Junior IEP. Donc là, c'est très spécifique parce que plutôt positionné sur le secteur public et les acteurs publics, avec des prestations comme des rapports d'expertise, des baromètres du territoire.

Et on a également plein de juniors spécialisées, donc des Juniors pharma, mais aussi des Juniors linguistiques, des Juniors du bois donc plutôt spécialisées en menuiserie, etc.

Comment concilier cursus et Junior-Entreprise ?

Il faut savoir que les Junior-Entreprises sont implantées au cœur de l'établissement d'enseignement supérieur.

Donc, forcément, vous allez être en contact avec vos professeurs, avec tout cet écosystème au sein de votre campus et donc que vous soyez en université, en école d'ingénieurs, en école de commerce ou autre, vous avez forcément de quoi adapter et concilier votre vie étudiante et scolaire avec la Junior-Entreprise.

Faut-il des pré-requis ?

Alors, pas du tout. Et pour donner un exemple, j'étais en bac L et j'ai commencé en tant que trésorière. Donc rien à voir. Donc c'est vraiment le but d'une Junior, c'est de monter en compétence, d'apprendre grâce aux supports de formation de la CNJE et grâce également aux parties prenantes qu'il peut y avoir autour de notre Junior. On monte en compétence, on apprend, on est là pour réussir et échouer et grandir ensemble.

Bilan de cette expérience ?

Énormément de choses. C'est extrêmement complémentaire à ma formation initiale, à Sciences Po. Ça m'a apporté des connaissances en communication, en activités commerciales, des compétences organisationnelles, des relations humaines. Donc vraiment quelque chose de très conséquent et très complémentaire.

Et si je veux être junior-entrepreneur ?

Si vous voulez devenir junior-entrepreneur, c'est très simple, il faut se renseigner, si votre établissement possède une entreprise. S'il en possède une, vous pouvez directement candidater auprès de votre Junior et s'il n'en possède pas encore, c'est là qu'il faut nous contacter. Vous pouvez aller sur le site junior-entreprises.com et fonder votre propre Junior-Entreprise.

Créée par des étudiants, cette association leur permet de réaliser, dans le cadre de l’enseignement dispensé par leur établissement, des missions à caractère professionnel au profit d’entreprises privées ou publiques.

La rémunération des étudiants qu’elles emploient s’effectue par le versement d’honoraires établis dans le cadre de récapitulatifs de missions décomposées en « jours-études ». Fonctionnant sur le modèle des cabinets de conseil et gérées entièrement par des étudiants, elles réalisent pour le compte de clients variés (entrepreneurs, PME, TPE, grands groupes, collectivités, etc.) des études correspondant aux domaines de compétences de  leur établissement d’enseignement supérieur.

Pour vérifier si une « junior-entreprise » se trouve dans votre établissement et trouver ses coordonnées, vous pouvez consulter le site http://junior-entreprises.com/.

Autres pistes pour trouver un job étudiant

Devenir assistant·e d’éducation ou de vie scolaire

Le recueil des candidatures pour devenir assistant·e d'éducation ou de vie scolaire, dans les lycées ou collèges notamment, est organisé dans chaque académie.

Vous pouvez faire acte de candidature - dans une ou plusieurs académies - en vous connectant sur les sites académiques.

Rendez-vous sur le site internet de l'académie de votre choix : vous pourrez prendre connaissance des informations générales sur le dispositif et déposer votre candidature.

Attention, ce job requiert une disponibilité importante.

Travailler au sein de votre université ou du Crous

Être employé·e sur votre campus comporte certains avantages, comme la validation de votre activité professionnelle, sous forme d'E.C.T.S ou toute autre disposition fixée par votre établissement.

Vous pouvez par ailleurs cumuler des contrats de ce type avec d'autres établissements d'enseignement supérieur publics, sous réserve de ne pas dépasser la période maximale de contrat, fixée à 12 mois, entre le 1er septembre et le 31 août.

Les types de missions que vous pouvez accepter sont les suivantes :

  • Appui aux personnels des bibliothèques et des autres services
  • Animations culturelles, artistiques, scientifiques, sportives et sociales
  • Actions dans le domaine de la promotion de la santé et du développement durable
  • En savoir plus sur l'emploi sur les campus

Conseils pour votre recherche

De nombreuses enquêtes montrent qu’il devient difficile de réussir ses études pour un·e étudiant·e qui bénéficie d’un job de plus de 15h par semaine. Privilégiez donc les emplois de faible amplitude horaire et compatibles avec votre emploi du temps !

Définissez vos points forts et vos compétences

Listez bien vos atouts : ils vous permettront de cibler les jobs qui vous conviendront. Connaître vos points forts vous facilitera aussi la rédaction de votre CV et vous aidera à bien vous « vendre » lors des entretiens de recrutement.

  • Langues étrangères
  • Qualifications et certifications : diplômes, Bafa, secourisme
  • Compétences informatiques
  • Expériences professionnelles, stages, bénévolat
  • Qualités relationnelles : aptitudes à la vente, aisance au téléphone
  • Permis de conduire ou moyen de locomotion

Identifiez vos contraintes

Disponible un mois, deux mois, jamais le week-end, certains jours par semaine ? Pour trouver un job intéressant, annoncez clairement à votre employeur potentiel vos contraintes.

  • Indisponibilités certains jours ou à certaines heures
  • Difficultés de déplacement
  • Contre-indications médicales (allergies, problèmes de dos...).

Les réseaux d'accompagnement et d'information

De nombreuses possibilités existent pour être conseillés ou accompagnés lors de votre recherche de job. En voici quelques-unes qui vous permettront d'être totalement préparé·e :

Le réseau Information Jeunesse

N'hésitez pas à vous rendre dans l'un des centres du réseau Information Jeunesse. Bij, Pij, Crij... ces structures sont présentes partout en France et vous accueillent pour vous informer.

Le Bureau d'Aide à l'Insertion Professionnelle (BAIP)

Le BAIP de votre établissement peut également vous aider dans la recherche de votre job. Renseignez-vous sur votre campus pour une prise de rendez-vous.

Les missions locales

Elles exercent des missions de proximité variées à destination des jeunes, et notamment l'orientation et l'insertion professionnelle. Elles peuvent également vous aider à trouver des solutions aux problèmes matériels que vous pouvez rencontrer dans le cadre de la recherche de votre emploi.

Node Footer Info