Vous conseiller et accompagner

Covid-19 | FAQ Crous, études, concours, services...

Quelles conséquences ont les fermetures d'établissements supérieurs sur la vie étudiante ? Les réponses à vos questions.

Read this content in english




Pourquoi cette FAQ ?

Suite à la décision du Président de la République de fermer les établissements d'enseignement supérieur à compter du lundi 16 mars, vous vous posez légitimement un certain nombre de questions concernant l'aménagement de vos études, le maintien des services ou encore les concours.


Notez que cette FAQ est mise à jour en fonction de l'évolution de la situation et sera précisée au fil des décisions prises par les pouvoirs publics.


IMPORTANT : Le Président de la République a annoncé des règles strictes que vous devez impérativement respecter pour lutter contre la propagation du virus. Les sorties sont autorisées avec attestation (disponible ci-dessous) et uniquement pour votre travail (justificatif dédié ci-dessous), ce qui inclut un job étudiant, un stage, une alternance ou encore une mission en Service Civique si et seulement si dans tous ces cas de figure vous ne pouvez pas télétravailler. Rappel : dans le cas d'un stage, d'une alternance ou d'une mission de Service Civique, c'est votre structure d'accueil qui vous indique si vous devez vous y rendre. L'autorisation de sortie est également valable pour des déplacements liés à votre santé ou pour faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés (alimentaire, hygiène... liste ici, rubrique Les établissements fermés, paragraphe établissements autorisés à recevoir du public).

Les informations officielles

> Attestation de déplacement dérogatoire (.docx / .pdf / .txt)
> Justificatif de déplacement professionnel (.docx / .pdf / .txt)


#JeVeuxAider | Pour vous engager pendant la crise du Covid-19

Le site jeveuxaider.gouv.fr met en relation les assos solidaires qui cherchent des bénévoles avec les citoyens qui cherchent à donner un peu de leur temps aux plus fragiles et aux plus démunis pendant cette période de crise du Covid-19.




LE PÉRIMÈTRE DES FERMETURES



La fermeture concerne-t-elle seulement les universités ou également d'autres établissements ?

Tous les établissements d'enseignement supérieur, publics comme privés, universités, écoles, IUT, lycées accueillant des BTS, CPGE, etc sont concernés par la fermeture des locaux et l'interdiction de se rendre sur les campus et les lieux de formation. Les CFA n'accueillent par ailleurs plus les apprentis, qui doivent se rendre dans leur structure d'accueil. Si celle-ci est en activité partielle, votre rémunération sera maintenue, comme pour les autres salariés.



Jusqu'à quand les établissements sont fermés ?

Jusqu'à nouvel ordre. Vous serez informés de la levée de cette mesure en temps voulu, lorsqu'elle aura lieu.



Les résidences universitaires sont-elles fermées ?

NON. Les Crous continueront à accueillir dans leurs résidences les étudiants qui y sont déjà logés et qui souhaitent y rester, afin de leur permettre de travailler, même à distance de leur établissement de formation, dans de bonnes conditions. Merci de suivre les consignes sanitaires en vigueur et les règles de vie en résidence indiquées par votre Crous (voir tableau ci-dessous).


Les étudiants logés ont été invités avant le confinement à rejoindre leur domicile familial, afin de leur éviter de rester dans leur logement de manière isolée, d'autant que les Crous ne peuvent pas maintenir d'activités collectives. Cependant, cela ne signifie EN AUCUN CAS que celles et ceux qui souhaitent rester pour des raisons qui leur appartiennent, sont contraints de partir. Ils continueront à être accueillis dans les résidences universitaires qui demeurent OUVERTES.

Par ailleurs, le ministère de l'enseignement supérieur, en lien avec les Crous et l'ensemble des établissements d'enseignement supérieur et notamment les universités, s'organise actuellement pour que la CVEC puisse dans les meilleurs délais financer des bons d'achats de première nécessité à destination des étudiants qui en ont le plus besoin, notamment ceux qui sont confinés en résidence universitaire. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de la mise en œuvre de ce dispositif et de son fonctionnement, dès que ce sera possible.

Pour vous aider à assumer des départs qui sont liés à une mesure de santé publique, si vous avez dû partir précipitamment, même sans pouvoir libérer entièrement votre chambre, le préavis contractuel d'un mois ne s'appliquera pas. Ainsi, à compter du 1er avril, tous les étudiants qui ont quitté leur logement - même temporairement - ne PAIERONT PLUS leur loyer jusqu'à leur retour.

Pour bénéficier de cette interruption de loyer, informez en urgence le Crous de votre départ afin que celui-ci puisse être vérifié et comptabilisé, à l'adresse mail de votre résidence. Naturellement, votre logement en résidence universitaire ne sera pas réattribué en votre absence, pendant la période de confinement.

Enfin, dans toute la mesure du possible, les étudiants qui auront quitté définitivement leur logement et qui souhaiteront retrouver un logement lorsque les activités de formation reprendront, seront accueillis dans les résidences.



Les restaurants universitaires (Resto'U) sont-ils fermés ?

Au regard à la fois des décisions nationales concernant ce champ d'activité et de la fermeture des établissements d'enseignement supérieur pour ce qui concerne leur activité de formation en présentiel, depuis ce lundi, la restauration assise n'est plus assurée.

Lorsque l'organisation le permettait et que les besoins des étudiants étaient plus significatifs, des espaces de vente à emporter ont été maintenus. Du fait des limitations de déplacements et regroupements, la restauration, quelle que soit sa forme, ne pourra plus être assurée.



Les bibliothèques universitaires (BU) sont-elles fermées ?

Pour les étudiants, oui. Renseignez-vous auprès de votre établissement et/ou votre BU, notamment pour les modalités d'accès aux ressources documentaires à distance. Des réflexions sont par ailleurs en cours au sujet de l'accès aux BU pour les étudiants.



Les Crous, et notamment l'accueil au public, sont-ils fermés ?

L'accueil dans les Crous, dans les différents services d'accueil physique, est modifié en raison des consignes de distanciation sociale.


Soutien social et aides spécifiques : les assistants sociaux demeurent mobilisés, mais les demandes des étudiants et les échanges avec eux sont organisés par téléphone, visio, tchat ou mail. + d'infos auprès de votre Crous (voir tableau ci-dessous).



Les équipements sportifs sur les campus sont-ils fermés ?

Oui. Par ailleurs, la Fédération française de sport universitaire annule toutes les compétitions sportives jusqu'à nouvel ordre.



Les services de santé universitaire sont-ils fermés ?

Non, mais les services sont accessibles dans des conditions adaptées (voir rubrique SANTÉ, plus bas)

VOS SERVICES ET AIDES FINANCIÈRES



Est-ce que la bourse sur critères sociaux des Crous est toujours versée pendant la fermeture de mon établissement ?

Oui. En ces circonstances exceptionnelles, et dans un contexte de continuité pédagogique assurée par les établissements, vous ne serez pas en défaut d'assiduité.


Il n'y a et il n'y aura AUCUNE INTERRUPTION dans la procédure d'instruction des dossiers, comme de mise en paiement. Même si les personnels sont contraints à télétravailler, les plans de continuité d'activité permettent de l'assurer.



Est-ce que les autres aides financières seront toujours versées pendant la fermeture de mon établissement ?

Oui. Rien ne change.



Est-ce que les fermetures ont un impact sur le traitement des Dossiers sociaux étudiants ?

Non, aucun impact, le traitement du DSE et des autres dossiers étudiants continue.



Globalement, quel est l'impact sur les services de vie étudiante ?

Dans les établissements d'enseignement supérieur, toutes les activités qui impliquent des déplacements ou des rassemblements ont été annulées. Cela vaut pour les activités culturelles et sportives, mais aussi pour l'accueil physique dans différents services de vie étudiante, dont l'activité servicielle peut néanmoins se poursuivre à distance. Renseignements à prendre auprès de votre établissement, qui a très certainement lui aussi une FAQ dédiée.

Dans les Crous, l'accueil physique n'est plus assuré en raison des consignes de distanciation sociale, à l'exception des résidences universitaires, qui restent ouvertes pour continuer d'y accueillir leurs résidents, dans le strict respect des consignes de distanciation sociale et des consignes sanitaires.

Toujours concernant les Crous, et le soutien social : les services sociaux demeurent mobilisés, mais les demandes des étudiants et les échanges avec eux sont organisés par téléphone, visio, tchat ou mail. + d'infos auprès de votre Crous (voir tableau ci-dessous).



Quelles aides sont, à ce jour, apportées aux étudiants durant cette période ?

> Le loyer du mois d'avril n'est pas dû pour les étudiants qui ont quitté, même temporairement, leur résidence universitaire
> Des aides alimentaires et à l'achat de produits de première nécessité sont mises en place progressivement dans les Crous pour les résidents confinés
> La bourse sur critères sociaux, de même que toutes les autres aides aux étudiants, sont maintenues, quoi qu'il arrive, même en cas de droits épuisés
> La bourse Erasmus+ est maintenue tout au long du séjour à l'étranger, et jusqu'à leur retour, des étudiants en mobilité
> Les frais éventuellement engagés pour le retour en France des étudiants en séjour Erasmus+, sont couverts par l'Agence Erasmus+
> Pour tout type de mobilité internationale, le ministère de l'enseignement supérieur veille à organiser au mieux les retours volontaires en France
> Les établissements d'enseignement supérieur peuvent proposer localement des mesures spécifiques


Notez que les services sociaux des Crous sont mobilisés et que vous pouvez les solliciter en cas de besoin.
Notez également que ces mesures seront complétées en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.



VOS ÉTUDES, VOTRE CURSUS



Est-ce que je suis en vacances pendant la fermeture de mon établissement ?

Non. Les enseignements continuent, sous des formes adaptées à cette situation exceptionnelle.
Pour vous aider à vous organiser, voici un guide pratique sur les études à distance



Comment les cours se poursuivent-ils ?

C'est votre établissement qui vous proposera et vous informera des modalités pédagogiques vous permettant de suivre vos cours et de poursuivre votre formation.



Que dois-je faire si je suis en stage ou en alternance et que je ne peux me rendre sur mon lieu de stage / travail ?

Le travail à distance est la règle impérative pour tous les postes qui le permettent.


Si le télétravail n'est pas possible, et pour maintenir la validation des crédits de stages, les étudiants doivent modifier leurs conventions (par un avenant) avec leurs référents dans l'établissement d'enseignement supérieur pour que les conditions du stage soient adaptées, au télétravail par exemple.


Si votre stage ou votre alternance sont empêchés, par exemple si le télétravail n'est pas possible, votre établissement vous proposera des adaptations afin de pouvoir valider votre stage / alternance, ou de le reporter, ou de trouver un autre lieu de stage, ou de neutraliser l'UE stage.


Enfin, comme tous les autres salariés, les étudiants en alternance peuvent bénéficier du chômage partiel défini par le ministère du travail. Les étudiants autoentrepreneurs, quant à eux, pourront bénéficier de l'aide de 1500 euros annoncée le mardi 17 mars par le ministère de l'économie et des finances.



Qu'en est-il de la gratification du stage ?

Cas des organismes d'accueil restant ouverts

Si l'organisme est ouvert « normalement » (commerces alimentaires par exemple), une concertation doit avoir lieu entre vous, étudiant·e, l'organisme d'accueil et l'établissement d'enseignement sur les conditions de la poursuite du stage. S'il se poursuit (y compris à distance), la gratification est due. S'il est interrompu, la gratification est suspendue.

Cas des organismes d'accueil devant fermer

Si l'organisme est fermé, il existe plusieurs situations qui devront être régularisées par avenant à la convention de stage :

  • Fermeture des locaux, mais maintien des activités :

Si le stage le permet et si les parties y consentent, le stage peut se poursuivre à domicile et une gratification doit être versée. S'il doit être interrompu, la gratification est suspendue. Si les parties ne trouvent pas de terrain d'entente, le stage est interrompu et la gratification suspendue.

  • Fermeture des locaux et arrêt des activités de l'organisme d'accueil :

Le stage est interrompu et la gratification est suspendue.


Remarque - En cas d'interruption de la gratification, certains établissements peuvent mettre en place des aides individualisées, conformément à l'article L. 821-1, alinéa 2, du Code de l'éducation.



Quel est l'impact sur les missions de Service Civique ?

Un grand nombre de missions ne peuvent - de facto - être effectuées. Cela dit, l'Agence du Service Civique maintient toutes les missions en cours, de même que le versement des indemnités aux volontaires et ce, même en cas d'impossibilité d'effectuer son volontariat. Plus d'informations.



Covid-19 et Parcoursup 2020

Confirmation des voeux, continuité de la procédure, modification des modalités des épreuves de sélection écrites ou orales...
> Consultez la FAQ dédiée sur le site de Parcoursup



LES CONCOURS



REPORT DES EXAMENS NATIONAUX

Les épreuves des examens et des concours nationaux qui n'ont pas pu se tenir ou qui doivent se tenir dans les prochaines semaines seront reprogrammées à une date ultérieure. Elles ne pourront avoir lieu avant la toute fin du mois de mai.



CONCOURS DE RECRUTEMENT DE L'ÉDUCATION NATIONALE

Les concours de recrutement de l'Éducation nationale devraient avoir lieu, sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire, entre juin et juillet.
Ils feront l'objet d'une communication spécifique dans les prochains jours.



CONCOURS POST-BAC PERMETTANT L'ACCÈS À DES FORMATIONS SÉLECTIVES

Les épreuves écrites permettant d'accéder aux formations sélectives du premier cycle de l'enseignement supérieur seront remplacées par un examen des dossiers académiques des candidats dans le cadre de Parcoursup.



CONCOURS UNIVERSITAIRES DES FILIÈRES EN SANTÉ

Sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire :

Les Epreuves Classantes Nationales Informatisées donnant accès au troisième cycle des études médicales se dérouleront du 6 au 8 juillet 2020. Le concours d'entrée en deuxième année des études en santé (Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie) sera organisé à partir de la troisième semaine de juin. Les concours relatifs aux carrières universitaires seront organisés conjointement par la Direction Générale des Ressources Humaines et les CNU entre la dernière semaine de juin et la première semaine de juillet 2020. Les autres concours, concernant essentiellement l'accès aux formations paramédicales (infirmier, audioprothésiste, ergothérapeute...) seront remplacés par un examen des dossiers académiques des candidats dans le cadre de la procédure nationale de préinscription via la plateforme Parcoursup.



AUTRES CONCOURS NATIONAUX

Les écrits des autres concours nationaux initialement programmés pendant les mois d'avril et de mai de cette année sont reportés et seront réorganisés à partir de la fin du mois de mai.


> Calendrier et organisation des concours à venir | Voir le communiqué du MESRI




Les partiels sont-ils annulés / reportés ?

Une attention particulière sera apportée à ce sujet, afin que les étudiants ne soient pas pénalisés par ces circonstances exceptionnelles.


Le ministère de l'enseignement supérieur entame dès maintenant des concertations avec les établissements au sujet des modalités de contrôle des connaissances.




LA MOBILITÉ INTERNATIONALE



Les séjours et stages Erasmus+ / à l'international sont-ils annulés ?

Aucune nouvelle mobilité à l'international, Erasmus+ ou autre, ne peut avoir lieu en raison des mesures de confinement.
Si vous deviez effectuer une mobilité à l'étranger, votre établissement adaptera votre semestre, qui se poursuit en France.



Pour les étudiants français déjà en mobilité à l'international, avec Erasmus+ ou non

Nous vous recommandons de revenir en France si votre séjour touche à sa fin ou si vous vous estimez dans une situation de vulnérabilité, eu égard à la situation épidémique du pays d'accueil. Idem si votre établissement d'accueil a fermé.

Les ambassades et les consulats pourront ainsi vous assister et vous orienter vers les lignes commerciales appropriées. L'interruption du séjour d'études ne vous pénalisera pas une fois rentré en France et chaque établissement d'origine prendra les dispositions nécessaires afin de garantir votre poursuite d'études. En cas de difficulté à rejoindre votre domicile ou votre lieu de résidence originel à votre retour sur le territoire, vous pourrez, si vous le souhaitez, vous voir proposer un logement dans le parc des Crous.

Notez également que les frais supplémentaires inhérents au retour des étudiants français sur le territoire national pourront être pris en charge par le programme Erasmus+ et que le ministère de l'enseignement supérieur se coordonne avec les établissements afin d'organiser au mieux les retours volontaires en France.


En revanche, si votre mobilité a commencé depuis peu, et se poursuit pendant les prochains mois, nous vous recommandons de rester dans votre pays d'accueil. La bourse Erasmus+ est maintenue tout au long de votre séjour. Vous êtes néanmoins libre de revenir en France à tout moment. Dans tous les cas, il convient de suivre les consignes données sur diplomatie.gouv



Pour les étudiants internationaux actuellement en France

Même si les universités sont fermées, les étudiants internationaux peuvent rester en France. Ceux qui résidaient dans des résidences universitaires ont pu être invités à quitter leur résidence avant la période de confinement. Les étudiants internationaux encore actuellement en France sont invités dans la mesure du possible à prendre contact avec leurs autorités consulaires pour les aider dans leur décision. Ils continuent à bénéficier de l'accès aux soins et de l'accueil en résidence universitaire, pour celles et ceux concernés, pendant leur séjour en France.


Campus France assure le retour dans leur pays des étudiants internationaux boursiers qui le souhaitent, lorsqu'ils sont gérés par l'agence.


Les étudiants internationaux engagés dans une formation en France et dont le titre de séjour arriverait prochainement à expiration font l'objet d'une attention spécifique du gouvernement afin que leur titre de séjour soient prolongé.



SANTÉ



Est-ce que je peux toujours faire appel aux services de santé universitaire ?

Oui.



Est-ce que le service de santé universitaire reste ouvert ?

La majorité des services de santé universitaire restent ouverts, assurent des permanences téléphoniques, ont mis en place une boîte mail pour les demandes et prise de rendez-vous, assurent des consultations et des téléconsultations. Ils adaptent leur organisation en proposant aux étudiants des permanences téléphoniques et des réponses aux demandes de soutien et d'écoute psychologique.


Il est possible d'accéder à des, visio, tchat... RDV sur le site de votre établissement pour les modalités d'accès au service.


Par ailleurs, notez qu'un décret du 18 mars étend les compétences des services de santé universitaire pour leur permettre de réaliser le suivi sanitaire des étudiants isolés, notamment en résidence universitaire, en lien avec les Crous.



Puis-je contacter le service de santé universitaire pour tout problème de santé lié au Covid-19 ?

Oui. Les professionnels de santé des SSU sont vos interlocuteurs de première ligne. Les coordonnées de votre SSU sont sur le site de l'université.
En cas de difficulté respiratoire appelez DIRECTEMENT le 15 ou le 112.



Que faire si j'ai besoin d'une écoute, si j'ai une baisse de moral ?

L'accompagnement et le suivi psychologique est toujours assuré, à distance, tant par les services de santé universitaire des établissements que par les Crous. Consultez les informations et les contacts adéquats sur le site de votre établissement et le site de votre Crous (tableau des Crous ci-dessous). N'hésitez pas à vous rendre sur apsytude.com, partenaire de certains Crous, ou tout autre dispositif d'écoute et de soutien indiqué par votre Crous sur son site. Les services de santé universitaires assurent également des permanences téléphoniques. Rendez-vous sur le site de votre établissement.


Il existe également d'autres services d'écoute gratuits : Nightline (pour Paris) : https://nightline-paris.fr/ | Fil santé jeune : https://www.filsantejeunes.com/ | SOS suicide phénix : https://sos-suicide-phenix.org/qui-sommes-nous | SOS amitiés : https://www.sos-amitie.org/ | SOS écoute : 01 45 39 40 00 : https://sos-ecoute.fr/



Le coronavirus, le point de situation en France, les consignes sanitaires

Face au coronavirus, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage.

  • Je reste chez moi
  • Je me lave très régulièrement les mains
  • Je tousse ou éternue dans mon coude ou dans un mouchoir
  • J'utilise des mouchoirs à usage unique et je les jette
  • Je salue sans serrer la main, j'arrête les embrassades

Un numéro vert répond en permanence à vos questions, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000


Attention, la plateforme téléphonique n'est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.


Si vous avez des symptômes (toux, fièvre) qui vous font penser au Covid-19 : restez à domicile, évitez les contacts, appelez un médecin avant de vous rendre à son cabinet ou appelez le numéro de permanence de soins de votre région. En tant qu'étudiant·e, vous pouvez également contacter le service de santé universitaire de votre établissement. Si vous habitez en résidence universitaire gérée par un Crous, merci de suivre scrupuleusement les règles de vie en résidence, qui sont adaptées à la situation et aux consignes de distanciation sociale. Si les symptômes s'aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d'étouffement, appelez le SAMU- Centre 15.

> https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus



HANDICAP



Que faire si j'ai une question / un problème de santé ?

Si vous avez des questions concernant votre état de santé, liées au Covid-19 ou pas, n'hésitez pas à contacter le service de santé dont vous dépendez. Vous trouverez les modalités de contact de votre service sur le site de votre établissement.

Pendant cette période, tous les services de santé universitaire assurent une permanence au moins en ligne ou téléphonique et ont reçu l'autorisation de réaliser des suivis et de prescrire des traitements. Pour ceux qui se trouvent en résidence universitaire, le Crous peut également faire le lien avec le service de santé et le dispositif handicap qui vous accompagne habituellement.



Que faire si je rencontre des difficultés dans le cadre de mes études ?

La continuité pédagogique est organisée par les enseignants. Si vous rencontrez des difficultés liées à votre situation pour suivre les enseignements proposés et/ou pour ce qui concerne les modalités d'évaluation proposées, contactez le dispositif handicap ou le référent handicap de votre établissement qui vous accompagne habituellement.



Et si je rencontre un autre type de problème ?

Pendant le confinement, il ne faut pas hésiter à signaler aux dispositifs handicap tout autre problème lié à l'isolement (besoins de course, situation psychologique). Ceux-ci peuvent, en relation avec les Crous, les services de santé et les acteurs locaux, vous informer sur des réponses mises en place localement (voir rubrique SANTÉ, plus haut).



LES RÉSEAUX SOCIAUX ET SITES DES CROUS

Pour vous permettre de suivre au mieux les dispositions prises par chaque Crous (lieux ouverts, horaires, adaptations).


Rappel des réseaux sociaux etudiant.gouv : Twitter / Facebook / Instagram
Ministère de l'enseignement supérieur : site / twitter / facebook

Publication : 27.03.2020