Recherche

Résultats (25)
En accord avec votre établissement, vous pouvez temporairement interrompre votre formation pour vivre une autre expérience : Service Civique et volontariats, engagement bénévole, emploi...
Article
23.03.2021
Le Corps européen de solidarité (CES) peut soutenir, y compris financièrement, un projet solidaire local. L'aide de l'Union européenne peut aller jusqu'à 500 € par mois.
Article
06.05.2021
Prix Ilan Halimi : Les Crous s'engagent contre le racisme, l'antisémitisme et la haine LGBT avec la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH)
Article
04.12.2020
Le Corps européen de solidarité (CES) vous permet d'effectuer une mission de volontariat, un stage ou une activité professionnelle dans toute l'Europe. Vous pouvez le valoriser dans le cadre d'une césure, ou l'effectuer après vos études.
Article
05.12.2020
Rémunérées, ces missions permettent à des jeunes de travailler pour des services de l'Etat à l'étranger ou dans des entreprises à l'international.
Article
05.12.2020
Actions culturelles, conférences, expos, théâtre, vidéos, interventions dans les écoles : proposez vos actions !
Article
03.12.2020
Tous unis contre la haine
Service Civique, tutorat, accompagnement psychologique, étudiants relais, jobs étudiants... Certains établissements d'enseignement supérieur et Crous se sont dotés de projets d'encadrement par les pairs, c'est-à-dire par les étudiants eux-mêmes. Leur mission ? Vous aider tout au long de votre cursus supérieur afin d'améliorer le déroulement de vos études.
Article
03.12.2020
Témoignage de Camille, 17 ans, qui a été accompagnée par BECOMTECH, une association qui œuvre à la mixité dans les métiers du numérique.
Article
01.12.2020
Vous voulez monter ou intégrer un projet solidaire ? Explications dans cette interview avec Ophélie et Léna, qui ont bénéficié de cet accompagnement, et Aymeric, directeur d'Enactus France.
Article
29.11.2020
Pour accélérer l'évolution des comportements, les Crous et le WWF souhaitent mobiliser les 2,7 millions d'étudiants en France et les engager vers une réflexion et une transition de leur régime alimentaire. Les lieux et services qu'ils fréquentent quotidiennement sont des espaces privilégiés pour communiquer auprès de ce public afin qu'il interroge ses habitudes de consommation et adopte des comportements plus durables.  
Article
07.12.2020