Rejoindre la Garde nationale

Les étudiants peuvent être réservistes au sein de la Garde nationale, avec des avantages spécifiques.

C'est quoi, la Garde nationale ?

La Garde nationale a été créée en 2016. Elle est à ce jour composée de plus de 77 000 réservistes. Les réservistes sont des femmes et des hommes volontaires qui décident, en parallèle de leur vie civile, de s’engager dans des missions au service de la protection des Français.

Quelles types de missions ?

Lorsque l'on est réserviste dans la Garde nationale, on peut s'engager au sein des armées, de la Police nationale ou de la Gendarmerie nationale. Les missions sont très variées. Par exemple, si vous êtes réserviste dans la Police nationale, vous effectuez vos missions dans un commissariat : vous pouvez accueillir le public, effectuer des tâches administratives, prendre des mains courantes, etc.

Une formation initiale est dispensée à toutes celles et ceux qui souhaitent s'engager dans la Garde nationale. Cette formation est commune à tous les réservistes, quelle que soit la structure que vous rejoindrez. La formation dure environ deux semaines et permet une première approche de la vie militaire, une initiation au secourisme, aux techniques d’intervention opérationnelles rapprochées (TIOR), au maniement des armes et au tir, etc.

En moyenne, les réservistes effectuent des missions et se rendent disponibles une trentaine de jours par an. Les réservistes sont rémunérés, en fonction de leur grade. La solde journalière est donc comprise entre 48€ et 203€ bruts en fonction du grade, du type d'engagement et du lieu d'exercice des missions.

Et les étudiants ?

Les étudiants peuvent rejoindre la Garde nationale en tant que réserviste, peu importe leur cursus, niveau d'études ou diplôme. Il faut être âgé au minimum de 17 ans, 18 ans si l'on souhaite intégrer la réserve de la Police nationale. En tant que réserviste étudiant, certaines mesures vous sont spécifiquement dédiées.

1 200€ bruts dans le cadre de vos études

Il s'agit d'une allocation d’études spécifique de 1 200 euros bruts, versée en 12 fractions de 100 euros bruts chacune, pour tout étudiant :

  • inscrit dans une formation de l'enseignement supérieur,
  • âgé de moins de 25 ans au 1er octobre de l’année d’inscription,
  • ayant souscrit un engagement initial de cinq ans dans la réserve opérationnelle des forces armées et formations rattachées ou dans la réserve civile de la Police nationale,
  • s’engageant à effectuer au moins 37 jours d’activité de réserve entre la date d’ouverture du droit à l’allocation d’études spécifique et la date anniversaire de l’inscription pédagogique.

La reconnaissance de cet engagement dans votre cursus

Au titre de la loi égalité et citoyenneté de 2017, un certain nombre d'engagements peuvent être validés dans votre cursus, en crédits ECTS, via l'inscription d'un supplément au diplôme, un octroi de bonus... Cela concerne les activités associatives, des volontariats mais aussi un engagement dans la réserve de la Garde nationale.

Des aménagements d'emploi du temps, entre autres, sont également possibles dans ce cadre, sur accord de votre établissement. Il est conseillé, pour les étudiants, de concentrer les missions durant les week-end et les périodes de vacances universitaires.

1 000€ bruts pour aider à financer le permis de conduire

Cette participation est accordée à tout étudiant :

  • qui a signé un premier contrat dans la réserve opérationnelle des forces armées et formations rattachées ou de la réserve civile de la Police nationale avant l’âge de 25 ans,
  • qui est à plus de deux ans de la fin de son contrat,
  • qui a effectué au moins 50 jours d’activité dans la réserve,
  • qui n’a pas déjà été titulaire d’un permis de conduire B,
  • qui justifie d’une inscription au permis de conduire B dans un établissement ou une association agréée,
  • qui produit un récépissé de règlement des frais d’inscription.

Rejoindre la Garde nationale

Vous trouverez toutes les informations sur le site dédié.

Node Footer Info