Volontariats et engagements dans les armées

Les étudiants et jeunes diplômés peuvent découvrir les métiers des armées grâce à des dispositifs spécifiques.

Il existe plusieurs façons de vivre ponctuellement une expérience dans les armées.

Ces expériences sont très souvent compatibles avec les études et peuvent même compléter les cursus universitaires, notamment grâce à la validation de l'engagement. Et à l'issue de ce premier contact avec le monde militaire, il y a souvent un emploi durable à la clé.

Les volontariats

D'une durée d'un an, les volontariats dans les armées s'effectuent idéalement à l'occasion d'une césure. L'accès au volontariat dans les armées est sélectif. Il dépend des éléments suivants :

  • Nombre de postes proposés
  • Tests physiques
  • Compétences scolaires (selon le poste proposé)

Le VOA

Le Volontaire officier aspirant (VOA) rejoint la Marine nationale. Il s'agit d'une période d'immersion rémunérée, d'une durée d'un an. Le VOA permet de développer des compétences dans l'une des fonctions suivantes : chef de quart, adjoint logistique commando, adjoint de quart sur sous-marins, chargé de communication, assistant recrutement.

Le VASP

Le Volontaire aspirant dans l'armée de l'air (VASP) intègre, comme son nom le suggère, l'Armée de l'Air et de l'Espace. On peut postuler à partir de Bac+2, le contrat dure un an et vous êtes rémunéré. À l'issue de ce volontariat, vous pouvez décider de poursuivre l'expérience au grade d’officier sous contrat.

Le VADAT

Le Volontaire aspirant de l'Armée de Terre (VADAT) signe un contrat militaire rémunéré d'un an. Il est formé, encadré et accompagné vers les nombreux métiers de l'Armée de Terre. On peut postuler à Bac+4 minimum. Ce contrat est donc plutôt réservé aux étudiants en fin de cursus ou jeunes diplômés.

Première expérience dans la défense

Trois autres types d'expériences courtes vous permettent de vivre une première expérience professionnelle au sein du ministère des Armées.

Les stages

Comme tous les stages dans l'enseignement supérieur, ceux effectués au sein du ministère des Armées s'effectuent dans le cadre d'une convention de stage. Les stages durent de une semaine à six mois.

L'alternance

Dans le cadre de votre contrat d'apprentissage, le ministère des Armes vous accueille pour une durée de six mois à trois ans en fonction de votre cursus, et jusqu'au niveau master.

Le contrat armées-jeunesse

Le CAJ est un contrat de travail à durée déterminée d’un à trois mois maximum. Pour signer un CAJ, il faut avoir moins de 27 ans et être titulaire d’une licence au minimum. Cette première expérience professionnelle est rémunérée à hauteur du SMIC.

La Garde nationale

Patrouiller dans le cadre de l’opération « Sentinelle », sécuriser une base aérienne, participer à l’entretien des bâtiments de la Marine nationale, le tout en parallèle de ses études ? C’est possible et il y a même des avantages spécifiques pour les étudiants. Il s'agit de la Garde nationale, un engagement ponctuel compatible avec les études.

La Garde nationale est composée de civils, appelés « réservistes ». En moyenne, les réservistes se rendent disponibles une trentaine de jours par an. Les réservistes sont rémunérés, en fonction de leur grade, et les étudiants peuvent toucher une allocation d'études de 1 200 € bruts.

Node Footer Info