Votre santé

Gérer son stress pendant les partiels

Quelques conseils et outils, dont des apps, pour vous aider à gérer cette période. Réussir, oui, mais en prenant soin de vous.

Déjà, on va essayer de se détendre avec une petite vidéo concoctée par l'Espace Santé Étudiants Bordeaux.


Pour éviter que le stress ne vous envahisse plus que de raison, il vous faut avant tout miser sur l'organisation.




Quelques astuces pour bien s'organiser

Un planning peut vous aider à « libérer » de la place dans votre esprit, déjà bien sollicité pour organiser vos connaissances.



Gérer son emploi du temps

  • Planning scolaire (iOS) Agenda scolaire (Android) | My Study Life (Android - iOS) | Timetable (Android)
  • Les fonctionnalités sont relativement similaires d'une appli' à l'autre, comparez et choisissez la plus adéquate pour vous
  • Vous pouvez vous en servir, en période de partiels, pour noter vos créneaux d'examens et/ou de révisions



Organiser ses tâches et ses projets

  • Trello (iOS - Android), sorte de « super post-it ». Utile pour ne pas oublier (et trop se focaliser sur) les petites choses du quotidien
  • Evernote (iOS - Android) est plus dense et propose davantage de fonctionnalités. Pour gérer vos fiches ou des travaux de groupe



Quelques astuces pour prévenir la montée du stress

Si vous sentez que le stress monte, essayez ne pas le laisser prendre le dessus. Pour cela, vous pouvez...



...prendre des (vraies) pauses

Les temps de pause et de détente sont aussi importants que les temps de travail.

Travailler en étant trop fatigué·e ou préoccupé·e sera moins efficace. Vous retiendrez bien moins les connaissances et serez moins apte à réfléchir efficacement. Votre cerveau a besoin de recharger les batteries. Essayez de prévoir des moments pour vous amuser, pour voir des amis, pour aller au cinéma, jouer aux jeux vidéo, bref, l'activité qui vous détend le plus et qui vous convient le mieux à un instant T.

En-dehors de ces plages de détente, dans les moments de révision, prévoyez également des pauses ; soit des pauses de 20 minutes par exemple toutes les deux heures ou au contraire des temps de révision de 20 minutes entrecoupés de petites pauses de 5 minutes, en fonction de votre capacité à vous reconcentrer plus ou moins rapidement, par exemple.



...dormir

Oui, tout simplement. Le sommeil est important toute l'année universitaire. Il l'est particulièrement en période de partiels. Sortir ou prévoir des soirées de détente, c'est très bien - mais attention à ne pas vous épuiser pour autant.



Et si le stress devient trop envahissant ?

Si malgré ces conseils, vous avez du mal à contenir ou combattre votre stress, vous pouvez demander de l'aide.



Votre service de santé universitaire

Des professionnels sont à votre écoute sur les campus, notamment si vous êtes particulièrement stressé·e, que vous avez du mal à dormir, bref, si vous ne vous sentez pas bien, en somme. Il y a parfois des ateliers de méditation proposés, renseignez-vous dans votre établissement.



Des consultations gratuites avec un·e psychologue

Dans de nombreux cas, les services de santé universitaire ont ou sont en lien avec un Bureau d'Aide Psychologique Universitaire.
Vous pouvez également rencontrer - physiquement ou via webcam - un·e psychologue en lien avec votre Crous, via Apsytude.

Apsytude propose des consultations gratuites avec un psychologue.
> http://www.apsytude.com/fr



Des services d'écoute

Parfois, on a juste besoin de parler, de tout et de rien. Outre vos amis, vous pouvez également solliciter le Fil santé jeunes, qui répond à vos questions, tous les jours, de 9h à 23h. 0 800 235 236, un numéro d'appel anonyme et gratuit. On peut aussi contacter le fil santé par chat.

En région parisienne, vous pouvez faire appel (littéralement) à Nightline, qui est un service d'écoute, de soutien et d'information géré par des étudiants bénévoles. C'est bien sûr confidentiel, gratuit, bienveillant, sans jugement.

Publication : 13.12.2019