Playful Culture, l'histoire en réalité augmentée

Lily-Ann propose des ateliers ludo-éducatifs pour les enfants. Ce projet a été lancé avec le soutien du réseau Pépite.

Il y a deux enfants, Emma et Sam, et leur chien Rocky qui jouent dans l'atelier de leur grand-mère et ils tombent sur une pièce, et cette pièce est malicieuse. Dès qu'Emma la touche, *pouf* ils se retrouvent projetés dans la Grèce antique.

L'envie d'entreprendre - Épisode 13 - Playful Culture

Playful Culture, c'est des ateliers ludo-éducatifs avec de la réalité augmentée, sur des thèmes culturels et c'est à destination des enfants de 7 à 11 ans.

C'est quoi, la réalité augmentée ?

La réalité augmentée, c'est une technologie qui permet de s'immerger dans des univers différents sans avoir besoin d'un casque. Il suffit d'une tablette par exemple, et on voit la réalité augmentée au travers d'un filtre.

Comment se déroule un atelier ?

Un atelier avec les enfants, c'est une heure. Il y a 3 défis à résoudre et des indices en réalité augmentée. Ça permet d'engager les enfants dans une histoire où ils doivent sauver des personnages d'un vortex spatio-temporel. L'enfant apprend en jouant sans s'en apercevoir : il est engagé dans l'histoire de sauver des personnages. Il va avoir des défis à résoudre et il va se lancer dans des ateliers sensoriels et de quêtes qui l'amènent à aller interroger des connaissances. C'est cet apprentissage par le jeu et le numérique qui fait qu'il va apprendre sans s'en apercevoir. Ça s'adresse de prime abord, aux enseignants, qui peuvent solliciter cet atelier en tant que
complément pédagogique. Ça s'adresse également aux centres de loisirs qui travaillent sur les thèmes de la Grèce, des Jeux olympiques. Et ça s'adresse également aux parents qui souhaitent un atelier original pour l'anniversaire de leurs enfants.

Pourquoi avoir créé ce projet ?

J'étais ingénieure et j'ai repris les études en arts et culture et il se trouve que pendant les études, la pandémie est arrivée et je me suis retrouvée à faire l'école à domicile à mes deux enfants de huit et dix ans et ils faisaient tous les deux, entre autres, de l'histoire. Et je trouvais que l'histoire, parmi toutes les disciplines, manquait de ressources qui motivent les enfants. Or, ce que je travaillais pendant l'enseignement était hyper inspirant et je trouvais qu'on pouvait mettre à disposition de l'éducation des moyens immersifs et engageants.

Pourquoi l'entrepreneuriat étudiant ?

J'étais toujours étudiante en train de faire mon stage quand j'ai été incubée par IESA Incub', qui est l'incubateur de mon école. Je me suis inscrite en tant qu'étudiante-entrepreneure, j'ai obtenu le statut et c'est comme ça que j'ai intégré tout le réseau Pépite qui est vraiment formidable. Et ça m'a permis d'échanger avec des experts, d'autres entrepreneurs qui avaient plus de bagage qui donnent du feedback en tant que alumni Pépite à ceux qui débutaient. C'était également l'opportunité vraiment incroyable d'être accompagnée par Schoolab, qui est un programme Pépite Start Up. Et de fil en aiguille, j'ai également gagné des prix, de la reconnaissance que le projet était viable, que le projet avait de l'intérêt. Donc voilà !

Un conseil aux étudiants-entrepreneurs ?

Eh bien persévérez ! L'entrepreneuriat, c'est beaucoup de challenge et beaucoup de moments de doute. Il faut persévérer et ne pas hésiter à se remettre en question, aller chercher de l'aide, ne pas hésiter à tendre la main, solliciter des recommandations, du feedback. Voilà mes recommandations aux étudiants-entrepreneurs.

Playful Culture

Avec Playful Culture, Lily-Ann propose aux enseignants, centres de loisirs et parents, des ateliers ludo-éducatifs à destination des enfants de 7 à 11 ans. Ce projet, qui met la réalité augmentée au service de l'apprentissage de l'histoire, a été monté grâce aux avantages de l'entrepreneuriat étudiant dont Lily-Ann a tiré profit dans le cadre de sa reprise d'études.

L'entrepreneuriat étudiant

Pour concrétiser son envie, Lily-Ann s'est notamment appuyé sur le Statut National Étudiant-Entrepreneur. Ce statut, délivré par le ministère de l'enseignement supérieur et piloté par un réseau de structures dédiées, les Pépite, permet de tester une idée et de professionnaliser un projet, que ce soit via une entreprise ou une association... tout en restant étudiant.

Ce statut spécifique ouvre des possibilités d'accompagnement renforcé et permet de mieux concilier cursus et projet entrepreneurial. Il permet en outre d'accéder à des espaces de co-working, à un accompagnement et même à un diplôme dédié : le D2E.

En savoir plus

Node Footer Info