Aucune proposition d'admission en Master 1 : que faire ?

Au mois de juin, sous certaines conditions, vous pourrez engager une démarche de poursuite d'études auprès des services rectoraux.

À partir de juin 2021, si vous n'avez reçu aucune réponse positive à vos candidatures en première année de master, vous pourrez contacter les services du recteur de région académique, via le portail trouvermonmaster.gouv.fr.

Vous pourrez alors bénéficier d'un accompagnement afin de pouvoir intégrer un master pour l'année universitaire 2021/22. Cette démarche ne pourra être engagée qu'à partir de juin 2021, lorsque le service en ligne dédié sera ouvert.

Toutefois, afin de multiplier vos chances d'admission en Master 1 et pouvoir saisir les services rectoraux le moment venu en cas de refus à vos candidatures, il est nécessaire de connaître dès maintenant les modalités de cette saisine.

Quelles conditions doivent être remplies ?

Le dispositif de saisine du recteur de région académique évolue. De nouvelles conditions doivent être remplies. Désormais, pour pouvoir saisir les services rectoraux et engager la démarche de poursuite d'études, vous devez :

  • Avoir obtenu votre licence lors d'une des trois dernières années universitaires
  • N'avoir reçu aucune réponse positive à vos candidatures en master
  • Avoir obtenu votre licence ou reçu votre dernier rejet de candidature il y a moins de 15 jours
  • Avoir effectué au moins 5 candidatures en première année de master
  • Dans des mentions de master compatibles avec la mention de licence obtenue
  • Dont au moins 2 mentions de master distinctes
  • Auprès d'au moins 2 établissements d'enseignement supérieur

Ces conditions sont cumulatives. Elles doivent toutes être remplies, sauf pour les étudiants de Corse et des Outre-Mer.

Dispositions particulières en Corse et dans les Outre-Mer

Les étudiants ayant obtenu leur diplôme national de licence dans une région académique ne comportant qu'une seule université ne doivent remplir que les conditions déjà en vigueur. Pour les étudiants de Corse, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, ces conditions, pour rappel, sont les suivantes :

  • Avoir obtenu sa licence lors d'une des trois dernières années universitaires
  • Avoir effectué au moins deux candidatures en première année de master
  • N'avoir reçu aucune réponse positive à ses candidatures en master
  • Avoir obtenu sa licence ou reçu son dernier rejet de candidature il y a moins de 15 jours

Quid du délai de 15 jours ?

Pour engager vos démarches auprès des services rectoraux via le service dédié accessible sur le site trouvermonmaster.gouv.fr, vous disposez de 15 jours à compter :

  • de la réception du dernier refus d’un établissement d’enseignement supérieur à l'une de vos candidatures dans une formation menant à un diplôme national de master
  • de l’obtention de votre diplôme national de licence lorsque celle-ci intervient après les notifications de refus de la part des établissements auxquels vous avez adressé votre candidature

Toutefois, si vous avez reçu ce dernier refus ou obtenu votre licence avant la date d’ouverture du service en ligne, vous bénéficiez alors d’un délai de 15 jours à compter de celle-ci pour effectuer votre saisine.

Quid des « mentions de master compatibles » ?

Pour chaque mention de master, il existe des mentions de licence qui mènent généralement à cette mention de master. C'est ça, la compatibilité entre les mentions.

Cette compatibilité est définie par un arrêté, qui sera prochainement publié, et ajouté à cet article lorsque ce sera le cas. C'est cet arrêté qui sera utilisé par les services du recteur de région académique pour vous faire des propositions lorsque vous les saisirez pour votre poursuite d'études.

Est-ce que je peux directement contacter les établissements ?

Non. Cette démarche s’effectue uniquement sur internet à travers le service accessible depuis le portail trouvermonmaster.gouv.fr, à partir du mois de juin 2021. En revanche, n'hésitez pas à solliciter le service d'orientation de votre établissement, qui peut étudier avec vous votre projet professionnel, mieux analyser les causes de vos refus et vous conseiller dans vos candidatures en master.

Et ensuite ?

Autre nouveauté en 2021 : en fin de procédure, pour les étudiants dont la saisine n'aura pas encore été traitée avec succès, il est prévu un examen des dossiers par une commission d'accès au deuxième cycle de l'enseignement supérieur. Cette commission réunit notamment le recteur de région académique et les présidents des universités de la région.

D'autres questions sur les masters ?

Le service de saisine sera ouvert en juin 2021, sur trouvermonmaster.gouv.fr. En attendant, n'hésitez pas à parcourir le portail national des masters afin de repérer les formations dans lesquelles vous souhaitez candidater.

Proposé par le ministère de l'enseignement supérieur, le portail trouvermonmaster.gouv.fr répertorie tous les diplômes nationaux de master délivrés par les établissements d'enseignement supérieur français. Il recense plus de 3 500 masters et 8 000 parcours.

Il présente, pour chaque formation :

  • Le calendrier d'inscription
  • Les modalités de candidature
  • Les licences conseillées
  • Les capacités d'accueil
  • Les modalités d'enseignement (formation initiale ou continue, à distance, alternance, apprentissage, hybride)
  • Les lieux de formation

Node Footer Info

Le portail trouvermonmaster

  • Une information actualisée et complète
  • Une recherche affinée par critères
  • Une fiche détaillée pour chaque formation
  • Les modalités d'accès à chaque formation

trouvermonmaster.gouv.fr

Rappel important

Le portail trouvermonmaster.gouv.fr ne permet ni de candidater ni de s'inscrire en master. Les candidatures se font directement auprès des établissements d'enseignement supérieur, dans le respect de leur calendrier et de leurs procédures. Si vous êtes admis·e dans une formation, vous devez procéder à votre inscription administrative auprès de l'établissement.